A LA UNEeconomie

COMMERCIALISATION DU SUCRE : La Css peine à écouler son stock

Le ministère du commerce estime que le samedi 14 novembre 2020, les travailleurs de la compagnie sucrière du Sénégal (CSS) ont fait une marche pour faire part de leur inquiétude face aux difficultés d’écoulement du stock de sucre par l’entreprise dans ses entrepôts. Le ministère  du commerce et des Pme dit comprendre la situation difficile que traverse l’entreprise.

« Nous comprenons cette situation difficile que vit la CSS, l’un des plus grands employeurs du Sénégal 8 000 personnes. L’Etat du Sénégal, conscient de l’impact de la CSS dans l’économie national, a toujours mis en place un dispositif de soutien et d’accompagnement, notamment la taxe conjoncturelle à l’importation et la régulation du marché pendant la période de commercialisation du sucre local. Malgré le soutien de l’Etat, la production de la CSS ne couvre en moyenne que 9 mois dans l’année. Il s’y ajoute qu’en raison de la pandémie et la fermeture des frontières, le gap de 2020 devenait plus important que celui des années précédentes. Pour couvrir les besoins du marché, un quota global couvrant 3 mois de consommation a été attribué et réparti entre la CSS et les importateurs sénégalais », précise –t-on dans le communiqué du ministère.

Toujours d’après la source, à l’instar des autres produits alimentaires, l’importation du sucre est soumise à une déclaration d’importation de produits alimentaires (DIPA) qui garantit la sécurité et la santé du consommateur.

Le communiqué souligne que la délivrance et l’utilisation de ce document, obéissent à des règles strictes de contrôle et de transparence qui limitent tout usage frauduleux.

« Le ministère du commerce a finalisé le processus de dématérialisation de la DIPA dont le démarrage sera effectif après le partage entre les acteurs concernés. Le ministre du commerce encourage la CSS à aller vers l’autosuffisance et s’engage à les y accompagner fermement », note le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *