Category: societe

A LA UNEContribution

Lutte contre le COVID19 : nous sommes entre de bonnes mains!

Il aura fallu plus de 18 mois à Ousmane SONKO pour commencer à comprendre. Auparavant, il a pris le temps de promettre une deuxième vague meurtrière et dévastatrice à ses compatriotes suite à ses démêlés judiciaires, de menacer toutes les institutions de la république, de semer le doute sur le vaccin avec une théorie du complot contre l’Afrique  avant de se réveiller, et daigner enfin faire des propositions pour faire face à la pandémie. Cela aurait été presque parfait s’il n’avait pas, cerise sur la “bêtise”, enfoncé une porte ouverte en demandant la production du vaccin sur le continent Africain. 

Décidément, on a l’impression qu’une frange de l’opposition vit bien loin de nos réalités terrestres. Car à l’épreuve des faits, il semble que personne dans son entourage n’a pu dire au leader de Pastef que le Sénégal va produire les premiers vaccins africains dès 2022 à travers l’institut pasteur symbole de la qualité du capital humain national dans ce secteur. Pourtant, l’information a fait le tour du monde et l’usine qui sortira de terre à Diamniadio va produire 300 millions de doses par an. 

Même s’il est vrai qu’il nous reste beaucoup d’efforts à faire, il faut l’affirmer sans gêne, le Sénégal reste bel et bien un hub médical et « logistique humanitaire » dans la sous-région africaine. 

Cela nous le devons d’abord à la qualité de l’expertise nationale dans nos universités mais également à l’engagement véritablement patriotique de nos concitoyens dans les laboratoires de recherches et dans les centres médicaux.

Dans la traversée de cette crise, le Sénégal est incontestablement entre de bonnes mains

Cette crise nous a davantage révélé que nous avons à la tête du pays, un panafricain à l’esprit libre et responsable. Un homme d’Etat qui maîtrise à souhait les exigences de sa fonction. Un chef d’Etat à la hauteur des enjeux qui cristallisent nos vies, un leader dont la partition continue de renforcer l’image de leadership que renvoie le Sénégal au reste du continent. C’est cette belle vitrine qui continue de scintiller à travers le monde et qui luira toujours, au firmament des nations citées en référence à travers le monde.

La pandémie de Covid19 est venue conforter l’opinion selon laquelle notre système sanitaire, comme partout ailleurs dans le monde, doit s’améliorer perpétuellement en s’adaptant aux circonstances nouvelles comme la survenue du virus qui a ébranlé toutes les certitudes. Dès les premières alertes sérieuses, la riposte enclenchée sous l’égide du chef de l’Etat nous a valu des lauriers. Et pas des moindres ! C’est le très prestigieux “US-Today” qui confirme l’excellente organisation de notre pays en matière de gestion de la pandémie COVID19. Certes, beaucoup plus pour la bonne maîtrise des données épidémiologiques, la qualité des soins et la mobilisation communautaire que pour la perfection de nos infrastructures, mais cette distinction dédiée au corps médical Sénégalais portent aussi l’empreinte d’une culture démocratique majeure et d’un peuple responsable qui a très tôt compris les enjeux au point de suivre, malgré quelques réticences, les décisions de confinement et de couvre-feu, plusieurs citoyens mettant en veilleuse leur carrière professionnelle ou s’obligeant des incommodités.

Macky Sall, en bon chef, déclarant la guerre au minuscule virus, avait bien averti que nous devions “apprendre à vivre avec le virus”. Il avait aussi, pour atténuer les impacts des restrictions, dégagé une enveloppe substantielle pour aider les secteurs vulnérables de l’économie, et organiser la plus grande opération logistique humanitaire de l’histoire de notre pays. De fortes décisions qui ont emporté l’adhésion des Sénégalais et qui ont beaucoup atténué les effets pervers de la crise sanitaire.


L’arrivée du variant Delta, qui par sa virulence symbolise la troisième vague de contamination, le relâchement dans la vigilance sur les mesures barrières a eu des effets dramatiques dans la remontée spectaculaire des cas, avec comme conséquence un taux de létalité jamais atteint jusque-là. 

Les compatriotes éreintés par la crise économique ont baissé le masque, lassés d’un virus qui cachait, entre autres mystères, sa tortuosité. 

Pourtant, malgré la gravité de la situation, les béquilles de la riposte n’ont pas vacillé, et même sabotées par des hommes politiques en manque d’inspiration, les services sanitaires se déploient au mieux et font face héroïquement à la pandémie. 

C’est dans ce cadre de résilience prolongée qu’il est important de souligner l’engagement jamais trahi du chef de l’Etat de trouver des solutions idoines pour répondre efficacement à la situation pesante, sur le plan économique comme dans le moral des populations.  

L’acquisition des centaines milliers de doses de vaccins en pleine turbulence internationale est la preuve de l’engagement sans faille de l’Etat aux côtés des populations. L’équipement, l’ouverture et la mise à niveau des nouvelles infrastructures sanitaires flambant neuves à travers le pays, le rehaussement du plateau technique, l’approche stratégique dans la mise à niveau des CTE et le regain d’intérêt autour de la vaccination suffisent à convaincre les plus sceptiques de la volonté de l’Etat de gagner la guerre contre le virus.

Seulement, la partie dure, elle est longue et éreintante. Elle risque d’être parsemée d’embûches, d’autant que des apprentis politiciens en mal de reconnaissance ont décidé d’en faire leur terreau de fertilitépour distraire le pays pour des broutilles qui n’ont aucune prise sur la réalité, et bien entendu sans aucun effet mobilisateur contre la pandémie.

Ils ont décidé de faire du sensationnel, de la démesure, du mensonge, de la désinformation et de la manipulation leur fonds de commerce politique et leur principale arme de guerre, au détriment de la qualité du débat public que mérite légitimement le peuple sénégalais.

Voilà pourquoi, nous ne devons pas nous laisser distraire par les faux-fuyants, des matamores, et les égotiques enfermés dans leurs bulles et incapables de prendre part humblement au combat par des actions concrètes pour faire face au virus.

Plus que jamais, restons mobilisés pour une vaccination massive et un respect strict et rigoureux des mesures barrières seules solutions efficaces contre la propagation de la maladie.

Dès lors, ne laissons aucune place aux discours défaitistes et démoralisants, aux théories fantaisistes d’opportunistes et de démagogues en mal de cause, puisqu’en définitive, la seule victoire possible, est une victoire de tous contre le virus.

Pape Mahawa DIOUF

21Juil
A LA UNEsociete

Kaolack : Le marché de Kibel réhabilité par le mouvement « And Taxawou Kaolack »

Le Mouvement « And Taxawou Kaolack » a procédé  à  la remise des clés des toilettes du marché Kibel réhabilité par ce mouvement, qui était en  état défectueux depuis...

21Juil
A LA UNEsociete

RECRUDESCENCE DES CAS DE COVID-19 : Le Conseil national des Marocains au Sénégal du Sénégal appelle au respect des mesures barrières

La Covid-19 avec ces nombreux variants, n’est pas une blague, comme le prétendent beaucoup de Sénégalais qui refusent toujours de porter des masques et de respecter les mesures barrières, même avec...

12Juil
A LA UNEsociete

Soutien aux populations de Kaolack : Le Mouvement ATAK s’investit dans le social

Le président de « And Taxawou Kaolack », M. Malick Ndao vivant en Suisse, était  à Kaolack ce week-end pour présider la finale du tournoi de football au CEM de Nimzatt Sara dont il est le parrain...

10Juil
A LA UNEsociete

POSTE : Les travailleurs dénoncent la gestion « affairiste et clanique » du directeur général

Arborant des tee-shirts rouges et des sifflets à la main, les travailleurs de la Poste affilié au Syndicat Sntp  ont battu le macadam ce jeudi à la place de l’obélisque pour dénoncer la...

05Juil
A LA UNEsociete

Latmingué : Pose de 1éme pierre du complexe sportif à hauteur de 150 millions

Le maire de la commune de Latmingué, Dr. Macoumba Diouf a procédé ce  samedi 03 Juillet à la pose de la première pierre du stade municipal de la Latmingué en présence de l’adjoint au...

02Juil
A LA UNEContribution

Note d’information très importante, toujours sur les exportations de la noix de cajou à partir du port de Ziguinchor

Lors de la réunion préparatoire pour le démarrage de la campagne d’exportation de noix de cajou 2021, la première annonce qui a retenti à nos oreilles dans cette salle, effectuée par ce...

02Juil
A LA UNEsociete

MOUVEMENT D’HUMEUR DES TRAVAILLEURS : La Poste « voit » tout rouge

Dans le cadre de son plan d’action pour dénoncer la situation difficile que traverse actuellement la Poste, Le Syndicat national des travailleurs des postes et télécommunications (Sntpt) a décrété...

02Juil
A LA UNEsociete

POUR OBTENR UN METIER APRES LEUR ENGAGEMENT CIVIQUE VOLONTAIRE : L’Asp offre des formations à ses agents dans plusieurs domaines

L’Agence d’Assistance à la Sécurité de Proximité (Asp), a procédé à la signature de deux conventions de partenariats avec l’Office national de Formation professionnelle et l’école Eticca....

02Juil
A LA UNEsociete

ODD : Le plan d’action du Sénégal pour la charte des données inclusives en finalisation au mois d’août prochain

La Direction générale de la Planification et des Politiques économiques (Dgppe) en collaboration avec le Conseil des Organisations Non-Gouvernementales d’Appui au Développement (Congad), a organisé...

03Juin
A LA UNEsociete

CYBERSECURITE : L’actualisation du cadre juridique, un impératif selon les acteurs

 L’organisation Jonction, en partenariat avec Global Partner Digital (une Ong des droits de l’homme basée à Londres, travaillant sur cybersécurité),  a organisé un atelier afin de...

30Mai
A LA UNEsociete

POUR APPUYER LE SENEGAL A REDUIRE LES RISQUES D’INONDATION : Un financement de 83 milliards de F cfa approuvé par la Banque mondiale

Pour protéger 120 000 personnes contre les risques d’inondation de la capitale sénégalaise, la banque mondiale accorde un financement de 83 milliards Cfa au Sénégal. «  Le Conseil...

23Mai
A LA UNEsociete

Projet de régulation des réseaux sociaux au Sénégal : Déclaration conjointe de cinq organisations : « Nous alertons »

Ces trois dernières décennies ont été marquées par les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTICs) qui ont vu émerger des plateformes en ligne qui offrent de nouveaux...

21Mai
A LA UNEContribution

205 MILLIARDS DE DOLLARS D’ICI 2025 POUR L’AFRIQUE : Quand Macky porte le combat des DTS à Paris

La répartition des Droits de tirages spéciaux (DTS) était au cœur des débats du Sommet de Paris. Qu’est-ce qu’un DTS? C’est un instrument qui a été créé en 1969. L’idée est de donner...

22Mar
A LA UNEContribution

ENVIRONNEMENT/ESPÈCE HUMAINE : LEQUEL METTRE AU CENTRE DES ENJEUX EN PLEINE PANDÉMIE ?

Critique du rapport de la PROPARCO La 35e édition de la revue Secteur Privé & Développement de Proparco, filiale de l’Agence Française de Développement (AFD), intitulée « Préserver la...

19Mar
A LA UNEContribution

Petronpay, le piège de l’argent facile ?

Sans risque de nous tromper, le mot Petronpay revient sûrement en tête des moteurs de recherches tels que Google trends sur les termes les plus utilisés ces derniers mois au Sénégal. Presque partout,...

15Mar
A LA UNEContribution

Mauvais signal aux investisseurs étrangers

Depuis une semaine, le Sénégal est propulsé sous le feu des projecteurs avec l’ «Affaire Sonko» qui a mis à genoux une bonne partie de l’activité économique, dans la capitale...

04Mar
A LA UNEContribution

Le Sénégal s’effondre !!!

Ça y est. On a touché le fond.  Le régime  de Macky Sall  a précipité la démocratie sénégalaise dans le  gouffre de la bassesse. La gaffe de trop vient d’être posée avec...

02Mar
A LA UNEactualitesociete

Kolda : Le PDG de AB PARTNERS Abdourahmane Baldé “soulage” l’imam ratib de la grande mosquée de Kolda

27Fév
A LA UNEContribution

Plans de relance post-Covid des États : le casse-tête du financement

En pleine résurgence de la pandémie de coronavirus dans le monde, des États africains ont pris le pari risqué de mettre sur orbite des plans de relance. Leurs économies, malmenées par la crise...