Category: Contribution

A LA UNEContribution

FACE A LA COVID-19 : Des droits, mais aussi des devoirs, pour le Sénégal

Des scènes qui font peur et qui n’honorent pas notre cher Sénégal. C’est vraiment déplorable ce que nous avons vu dans les différents quartiers de Dakar. Malgré la menace de la Covid-19 qui pèse sur notre pays avec son décompte macabre, des jeunes inconscients envahissent les rues de certains quartiers avec des pneumatiques en flamme pour faire obstruction aux forces de l’ordre dans le cadre de leur mission.

Où est passé notre sens du civisme ? Où est passé notre sens du patriotisme ? Notre pays ne mérite pas ces agissements de la part de certains de ses fils.

Je les invite à répondre à l’appel lancé par le Président de la République, le 31 décembre 2020 en ces termes : « la responsabilité de chacun est engagée dans la lutte pour la préservation de nos vies et de notre santé. ».

Chers frères et sœurs, le monde est en guerre contre la Covid-19 qui n’épargne personne, surtout pas les personnes du 3ème âge et celles qui trainent des maladies chroniques. Par conséquent, il nous incombe de ne ménager aucun effort pour les protéger face à cet ennemi qui a fini de déstabiliser les plus grandes puissances du monde.

Aujourd’hui, aucun Etat ne peut faire face à cette crise, qui impacte tous les secteurs, sans l’implication de sa jeunesse dans cette guerre.

Chers jeunes de mon pays, vous êtes l’avenir de ce pays, donc ne vous trompez pas de combat. Nous avons un ennemi commun qui s’appelle Covid-19. Le combattre est un devoir pour tout Sénégalais. Ne pas le combattre, c’est fuir ses devoirs. A travers vos actes posés ce mercredi 06 janvier 2021 dans certains quartiers de Dakar, vous réclamez des droits alors que vous devez accomplir votre devoir de citoyen. Ce devoir envers notre pays, nous interpelle tous. Notre Sénégal à nous tous, attend de notre part une forte contribution à l’effort de lutte contre le coronavirus qui ne cesse de changer de stratégies face aux plans de lutte des Etats.

Chers jeunes de mon pays, la situation est critique, l’heure est grave et la menace est réelle. Aujourd’hui, vous devez être les premiers remparts pour bloquer l’avancée de cette pandémie qui a déjà mis à genou des économies de grands pays.

Avec 3 930 décès en 24 heures, les Etats-Unis viennent de battre un nouveau record de morts de COVID-19.  Son voisin du continent américain, le Brésil, continue sa descente aux enfers. « Le Brésil est en faillite. Je ne peux rien faire », s’est lamenté son président Jair Bolsonaro, le mardi 05 janvier 2021.

Chers jeunes de mon pays, le Sénégal n’est pas à l’abri des menaces du coronavirus. A l’heure où vous tenez tête à nos forces de l’ordre, d’autres jeunes sont en train de respecter le mot d’ordre de leurs décideurs dans cette guerre.

C’est le cas des jeunes de notre voisin, la Mauritanie. Pour faire face à l’accroissement des cas de contamination et des décès qu’il a causés, le président Mohammed Ould Ghazouani a décrété le dimanche 13 décembre 2020, un couvre-feu qui va de 18 heures à 6 heures du matin. Les Mauritaniens sont donc confinés chez eux pendant 12 heures de temps par jour. De même, Nouakchott a annoncé la suspension des prières du vendredi jusqu’à nouvel ordre.

Le Maroc qui comptabilise aujourd’hui plus de 447 000 cas de contamination, dont 7 618 décès, a instauré un couvre-feu depuis le 21 décembre 2020, de 21 heures à 6 heures du matin.

L’Afrique du Sud, avec près de 1 150 000 cas positifs, dont 31 368 décès, a aussi durci ses mesures de lutte. Le couvre-feu qui était limité à quelques villes, est élargi à toutes les localités du pays, de 21 heures à 6 heures du matin, depuis le lundi 28 décembre 2020.

En République Démocratique du Congo, un couvre-feu est instauré depuis le 18 décembre 2020 dans tout le pays, entre 21 heures à 5 heures du matin.  Outre le couvre-feu, le gouvernement a interdit les marches publiques et les productions artistiques, ainsi que les cérémonies festives et les réunions de plus de dix personnes.

Au Mali, face au nombre croissant de contaminations, l’Etat d’urgence sanitaire est décrété. Il prévoit la fermeture pour plusieurs semaines des écoles, bars, restaurants et de certains commerces.

Chers frères et sœurs, au vu de ce qui précède, l’urgence nous interpelle tous. Sachez que plusieurs pays du continent africain, jusqu’ici relativement épargnés par le Covid-19, voient le nombre de cas augmenter.

Face à cette hausse des cas, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande des mesures plus fortes en Afrique. A cet effet, Richard Mihigo, Coordinateur du programme d’immunisation et du développement des vaccins au Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique estime que « les mesures préventives doivent être renforcées afin de limiter les risques d’infections, mais aussi contenir à long terme la propagation de la Covid-19 ». Et d’ajouter que « le relâchement n’a pas sa place dans le combat contre cette pandémie ».

Aujourd’hui, l’annonce d’un cas de la nouvelle variante apparue en Gambie, doit inquiéter au plus haut point les Sénégalais car elle est plus contagieuse et plus mortelle pour certains.

Ensemble luttons contre cette pandémie.

Que Dieu bénisse le Sénégal !

Par Talibouya AIDARA

Communicant/Journaliste

Email : aidara.or.t@gmail.com

07Jan
A LA UNEContribution

Pacte de convergence : les critères en sursis

L’éternel débat sur le respect du pacte de convergence, de stabilité, de croissance et de solidarité a été remis au goût du jour par le chef de l’État, Macky Sall, lors du débat télévisé...

28Déc
A LA UNEContribution

SPOUTNIK V, SINOPHARM, ASTRAZENECA, PFIZER/BIONTECH : L’Afrique face aux vaccins de la discorde

2020 tire sa révérence, laissant au monde une pandémie qui refuse de partir. Avec plus de 80 652 589 cas positifs, le COVID-19 a fait près de 1 800 000 morts dans le monde. Face à cette...

28Déc
A LA UNEContribution

2020, économiquement catastrophique !

Incontestablement, 2020 aura été, économiquement, l’une des années les plus terribles que l’Humanité n’ait jamais connue depuis la crise de 1929. Les 365 jours ont semblé plus longs...

22Déc
A LA UNEContribution

Basculement dans le budget programme : la démarche prudente de l’Etat

Après plusieurs reports, le Sénégal, à l’instar des autres Etats de l’Uemoa, entend basculer dans le budget programme à partir du 1er janvier.  Ceci marque ainsi l’un des points essentiels...

22Déc
A LA UNEContribution

Le programme TABAX dit non à la suppression des villes

Critiques : Depuis 1972, les réformes relatives à la décentralisation ont été marquées par des avancées significatives. Mais souvent, elles ont été menées en fonction de contingences politiques...

10Déc
A LA UNEContribution

FAUT-IL CHANGER LE NOM AFRIQUE ?

Dans le cadre de nos modestes réflexions en faveur du développement de l’Afrique, j’en suis arrivé à une interrogation. Le moment n’est-il pas venu de changer le nom du continent africain afin...

10Déc
A LA UNEContribution

COMMUNICATION ADMISTRATIVE ET POLITIQUE : La parole un important levier de communication

Dans la quatrième de couverture du Livre « Gouverner c’est paraître » de l’éminent Jean-Marie Cotteret, professeur émérite du Département de Sciences Politiques de la Sorbonne et...

10Déc
A LA UNEContribution

La relance économique sur une vague d’incertitudes

Cela fait juste un an que le coronavirus a fait son apparition à Wuhan, en Chine. Au moment où le monde s’apprêtait à fêter l’an1 de l’apparition de ce redoutable virus, il est noté presque...

03Déc
A LA UNEContribution

Structures d’appui à l’emploi : les paradoxes d’une rationalisation

Au Sénégal, le taux de chômage des jeunes reste un sujet à polémique. Gare à celui qui tenterait d’avancer un chiffre. Des officiels ont abreuvé les populations de chiffres, les uns plus...

26Nov
A LA UNEContribution

MAOULOUD A TOMBOUCTOU : Hommage au Président Amadou Toumani Touré

Amadou Toumani Touré a tiré sa révérence le 10 novembre 2020 à Istambul en Turquie. J’ai écrit cette contribution reportage pour rendre homme à ce grand homme qui avait mis fin à notre...

26Nov
A LA UNEContribution

Communication gouvernementale: Informer n’est pas communiquer

Quelques réflexions sur la démarche du gouvernement de faire face aux médias. Démarche qui a été saluée par le Président de la République lors du conseil des ministres de ce mercredi 25 novembre...

19Nov
A LA UNEContribution

Au-delà des vaccins, les enjeux financiers

Près d’un an après l’apparition du redoutable virus, des scientifiques ont, en une semaine, gratifié le monde de nouveaux vaccins qui, on l’espère bien, devraient soulager les patients...

16Nov
A LA UNEContribution

Quels impacts du CESE sur la vie de la nation ?

Décidément, le dernier remaniement ministériel, opéré par le Président de la République Son Excellence Macky Sall, n’a pas fini de soulever des vagues. Nous assistons à des débats passionnants...

14Nov
A LA UNEContribution

ACCORD DE PECHE SENEGAL-UE : 10 000 sur un quota de 50 000 tonnes de thon, rien de scandaleux

J’ai trouvé nécessaire de faire cette contribution, afin d’éclairer l’opinion publique sur l’Accord de pêche et son protocole d’application entre notre pays et l’Union Européenne, portant...

12Nov
A LA UNEContribution

L’Afrique ne doit pas attendre grand-chose de l’élection de Biden

Comme à l’accoutumée, à chaque élection présidentielle américaine, l’on se met à s’interroger sur les attentes du continent africain. Du moins, c’était le leitmotiv au cours des trois...

02Nov
A LA UNEContribution

Quand les Sénégalais ont peur du 5, pour cause, les coûts vertigineux des loyers

En 2014, une loi avait été voté, visant à reguler le secteur de la location au Sénégal, obligeant ainsi les propriétaires à réduire les loyers sur tous les contrats de location en cours. Des...

16Oct
A LA UNEContribution

DEPLACEMENT A ABUJA : Le Président Macky Sall explore les potentialités de la finance- climat.

L’accord de Paris, la COP 21, avait établi les bases d’un nouvel accord international applicable à tous les pays. Il engagera l’ensemble des Nations dans une réduction globale des...

30Sep
A LA UNEContribution

Affaire Helios, Free Sénégal: une problématique de souveraineté.

L’annonce dans la presse nationale et internationale ce 12 Aout 2020, de la cession des infrastructures passives de Free Sénégal à Helios Towers plc, une multinationale basée à Londres, pour un...

28Sep
A LA UNEContribution

26 SEPTEMBRE 2002 : Jeudi noir au Sénégal

En 2002, après le naufrage du bateau Le Joola, le jeune reporter que j’étais, n’avais pas pu écrire son reportage du jour, alors qu’il faisait bien partie des journalistes qui se...