Category: societe

A LA UNEContribution

20 ANS DU NAUFRAGE DU “JOOLA”, SOUVENIR D’UNE DOULEUR TOUJOURS VIVACE

Le 26 septembre 2002, le navire reliant Ziguinchor à Dakar chavirait au large des côtes Gambiennes, emportant avec lui près de 2 000 âmes.

Aujourd’hui les familles des victimes courent toujours derrière leurs indemnisations et déclarent que l’état n’a tenu aucun de ses engagements premiers.

Le 27 septembre 2002, le Sénégal fut réveillé par une tragédie jamais égalée dans l’histoire maritime du monde. Le bateau le Joola venait en effet de sombrer en un laps de temps et de façon spectaculaire au large des côtes gambiennes, avant même que des secours ne se soient organisés, faisant près de 2000 morts de diverses nationalités mais en grande partie de sénégalais, originaires de Ziguinchor surtout.

Au lendemain du naufrage, le traumatisme créé auprès des populations par l’ampleur du drame fut tel qu’il a nécessité la mise en place d’une cellule de gestion pour, entre autres, gérer les conséquences psychoaffectives chez les familles les plus touchées.

Vingt années après la tragédie, la lancinante question de l’indemnisation qui a fait pendant longtemps l’objet de querelles entre les familles des victimes et l’Etat du Sénégal, n’est toujours pas totalement pris en charge.

Les familles sénégalaises, hollandaises, belges… qui avaient déposé leur dossier ont reçu leur indemnisation.

15 milliards de Francs CFA ont été versés à 1327 familles, soit 10 millions par victime.

Aujourd’hui, l’association nationale des familles des victimes et rescapés du naufrage du navire le Joola réclame 6 milliards 900 millions FCFA qui restent de l’enveloppe des 20 milliards dédiée à l’époque aux indemnisations et qui sont encore bloqués dans un compte. 

D’ailleurs le président de l’association, Cheikhna Keïta est allé plus loin en déclarant que L’Etat du Sénégal n’a tenu aucun de ses engagements premiers notamment le renflouement de l’épave du bateau et la vérité sur les causes du naufrage.         

Evoquer le naufrage du Joola, c’est aussi soulever la question du désenclavement total de la Casamance, un problème encore agité dans plusieurs cercles aujourd’hui.

Car deux décennies après, les séquelles sont toujours vivaces et il est difficile aujourd’hui d’aborder la question du naufrage dans certaines familles sans réveiller des douleurs.

Un épisode sombre, noir, douloureux à l’extrême, mais surtout malheureux de notre histoire, à cause de notre négligence et de notre bêtise.

On dit, la vie n’est pas toujours rose, car elle a ses hauts et ses bas et on ne sent le malheur que lorsqu’elle se tourne vers nous, et le 26 septembre est devenu pour tous les sénégalais et pas seulement, un souvenir triste, un véritable calvaire. Le destin a frappé à notre porte et nous lui avons ouvert, pensant au bonheur, à la joie et à toutes les merveilles que nous réserve la vie. Hélas nous nous étions trompés et le destin nous a poignardés un couteau au cœur.

En un jour, en une nuit, des rêves, des souhaits, des désirs, des carrières, des espoirs, tout a fondu à vie comme de la glace.

Ahmadou Hampathé BA disait : “la mort n’est qu’un long voyage, un voyage sans retour. C’est quitter le monde des vivants pour séjourner dans l’au-delà.  Mourir, c’est partir pour ne jamais revenir, mais mourir c’est s’effacer pour ne jamais réapparaitre, mourir c’est marcher sans laisser de trace”. 

Quand on meurt, on est comme l’alizé qui passe, comme la danse des vagues, comme le long cri des sirènes.

Ne devons-nous pas donner raison à Mariama BA qui disait : “on ne prend pas de rendez-vous avec le destin, le destin empoigne qui il veut, quand il veut et où il veut”.

Mais nous le savons tous, *les négligences ,les défaillances des services de la marine marchande autorité compétente en matière de sécurité du transport  et de la navigation maritime mais aussi chargée de l ‘inspection technique des navires* *au de la* surcharge *cause visible*  il a été évoqué une panne d’un moteur* qui a fait couler ce  navire de fabrication allemande qui  avait une capacité d’accueil de 580 passagers, les 44 membres d’équipage y compris soit plus du triple de sa capacité officielle.

Vingt ans après la catastrophe, les familles des victimes et rescapés continuent de vivre dans leur chair cet événement et se battent pour qu’il soit inscrit dans la mémoire collective.

La justice sénégalaise saisie de ce dossier a-t-elle vraiment rendu justice aux victimes ?

Aly Saleh journaliste/Consultant en Communication

25Sep
A LA UNEsociete

COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE : 31,5% de taux de pénétration au niveau de la région de Dakar

L’Agence de la Couverture Maladie Universelle, a organisé ce week-end un atelier de partage sur le programme de la couverture Maladie Universelle (CMU) avec les correspondants de presse de la banlieue...

22Sep
A LA UNEsociete

« Café de la Protection sociale » : Un cadre de dialogue et de réflexions de l’ensemble des acteurs

Mme Aminata Sow, délégué général à la protection sociale et la solidarité a présidé la rencontre dénommée « Café de la Protection sociale », un cadre d’échanges et de réflexions de...

22Sep
A LA UNEsociete

Communiqué : UN CHAPELET DE PROMESSES ENCORE NON TENUES : ADHA S’INDIGNE

Du mois d’août à nos jours, au moins 4 engagements  n’ont tenus, ont été pris par les autorités sénégalaises en charge des questions migratoires et les responsables de l’OIM au...

22Sep
A LA UNEsociete

CAYAR : Les habitants assignent en justice l’usine de farine de poisson Touba Protéine Marine

Les habitants de Cayar, regroupés autour du Collectif « Taxawu Cayar » assignent en justice l’usine de farine de poisson Touba Protéine Marine (ex Barna Sénégal). Ils lancent une action en...

09Sep
A LA UNEsociete

VISITE A YENNE, SANGALKAM, YEUMBEUL ET CAMBERENE : Samba Ndiobène Ka appuie les sinistrés en vivres et matériaux de construction

M. Samba Ndiobène Ka, Ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale et M. Mamadou Ndao, directeur général du Fonds de Solidarité National, ont effectué une visite...

24Août
A LA UNEContribution

Faut-il craindre une crise financière internationale ?

Les 7 facteurs explicatifs Après la crise sanitaire et les difficultés d’approvisionnement notées dans les chaînes de valeur mondiale, avec ses effets inflationnistes, faut-il craindre une crise...

24Août
A LA UNEContribution

FAUT-IL RÉFORMER LES BANQUES CENTRALES ?

Dans un monde plein d’incertitudes, très exigeant en transparence et en célérité, il est plus que jamais important de reformer des banques centrales indépendantes orientées pour...

24Août
A LA UNEContribution

Soustraction du Code des Marchés Publics des Achats du Secteur des Energies : Entre Avantages et Risques Encourus Que Faire ?

En date de ce 12 Août 2022 le Décret Présidentiel numéro 2022-1538 vient d’entériner la soustraction des achats du secteur des energies au code des marchés publics en modifiant et complétant le...

24Août
A LA UNEContribution

L’épreuve du miroir, Quelle équipe pour faire plus et mieux ?

Dans une série d’articles regroupés sous le thème : « L’épreuve du miroir », je livre mon point de vue sur la situation politique du pays. J’ai déjà publié mon analyse de la...

24Août
A LA UNEsociete

DEVELOPPEMENT HUMAIN ET AFFAIRES SOCIALES DE LA CEDEAO : La nouvelle Commissaire en charge, Fatou Sarr Sow reçue au palais

Le Président Macky Sall a reçu ce mardi la nouvelle Commissaire de la CEDEAO chargée du développement humain et des affaires sociales Mme Fatou Sow Sarr. Elle est venue recueillir auprès du Chef de...

19Août
A LA UNEsociete

BOURSE DE SECURITE FAMILIALE A SEDHIOU : 14 577 familles reçoivent leur argent par paiement digital

Le Délégué général à la Protection sociale et à la Solidarité nationale, Mme Aminata SOW a procédé, ce jeudi 18 août au lancement du paiement digital des bourses de sécurité familiale à...

18Août
A LA UNEContribution

Au lendemain des élections législatives du 31 juillet 2022 : De grâce, ne ratons pas ce virage !

Les résultats des élections législatives du 31 juillet 2022 rendent compte d’un changement historique avec la percée de l’opposition.   J’adresse mes vives félicitations aux...

17Août
A LA UNEsociete

MENAGES VICTIMES DES INONDATIONS A GRAND YOFF ET GRAND MEDINE : Des Kits alimentaires et matelas distribués par le Fonds de solidarité Nationale

Dans le cadre de l’opérationnalisation du Plan d’Organisation des secours (ORSEC) déclenché sur l’ensemble du territoire national, M. Samba Ndiobène Ka, Ministre du Développement communautaire,...

30Juil
A LA UNEsociete

Financement accordé aux femmes de Kaolack : Une enveloppe de 50 millions débloquée

Le président du conseil départemental de Kaolack a clôturé sa campagne législative par un meeting social. Une enveloppe de 50 millions a été offerte aux femmes du département par son Mouvement...

30Juil
A LA UNEsociete

Rencontre entre Président du conseil département de Kaolack et les étudiants : Subvention de 20 millions, 10 000 tickets de restauration parmi les doléances

Le président du conseil départemental de Kaolack, M. Ahmed Youssouf Benjelloun a rencontré les étudiants du départemental de Kaolack venant des différentes Universités du Sénégal (Université de...

27Juil
A LA UNEsociete

Sécurité routière : Le conseil département de Kaolack offre une session de formation aux conducteurs de Jakarta des 12 régions

Dans le cadre du projet départemental sur la sécurité routière et la gestion des Associations de Développement, le conseil départemental de Kaolack a organisé durant deux jours une formation...

18Juil
A LA UNEContribution

L’évolution de la parité euro-dollar cache un anachronisme monétaire profond

L’euro baisse par rapport au dollar au point d’entretenir avec ce dernier une parité parfaite, historique, jamais enregistrée. Ce changement de rapport de force inédit devrait être analysé de...

13Juil
A LA UNEsociete

TABASKI 2022 : Cheikh Mahi Aliou Cissé au chevet des couches vulnérables

Le porte-parole de Médina Baye, Cheikh Mahi Aliou Cissé a apporté une forte contribution pour que les familles vulnérables puissent passer la fête comme les autres. C’est sous une forte chaleur que...

06Juil
A LA UNEsociete

Législatives au Sénégal : RSF dénonce une inquiétante escalade des menaces verbales et physiques contre les journalistes

Des menaces aux agressions, les journalistes connaissent une recrudescence des attaques les visant au Sénégal depuis fin mai, dans un contexte de pré-campagne des élections législatives déjà tendu....