Category: Entretien

Entretiensports

Mme Khady Sarr “le sport n’est pas seulement l’affaire des hommes, les femmes doivent s’imposer au sein de l’ONCAV”

Madame KHADY SARR appartient sans conteste à cette race de femmes engagées, celle qui se bat pour les causes nobles et milite pour que les femmes aient plus de considération dans les instances de décisions, quelles soient débarrassées des préjugés tout en donnant à la femme toute sa place. En marge de la 32 édition des phases nationales de l’ONCAV qui se tiennent à Louga, cette brave dame de l’OJF a accordé un entretien exclusif à Dounya24 dans ce que nous appelons un modèle de réussite et de leadership féminin.

Entretien…
Mme KHADY SARR qui êtes vous?
Je suis conseillère municipale, par ailleurs présidente de l’ASC Djéfaye dans la région de Ziguinchor depuis bientôt 4ans.
Présidente qu’est ce qui vous a motivé à intégrer le mouvement “navetane?
Moi, j’ai été sportive, je peux dire que je le suis toujours. Je fus handballeuse, j’ai toujours adoré le sport.
Comment êtes-vous devenue responsable moral d’ASC?
Vous savez dans mon quartier je fais beaucoup de social, j’ai toujours été aux cotés des jeunes. Tout est parti de là pour une franche collaboration. Passionnée du sport, les jeunes de mon quartier ont voulu que je sois la personne morale de l’ASC Djéfaye. Cet honneur je le dois à cette jeunesse de mon terroir qui a pensé qu’il est bien beau d’essayer avec les femmes aussi dans la gestion de nos cités.
Comment êtes-vous entrain de vivre cette
nomination à la tête d’une ASC ?
Vous savez, le quartier où je vis est un petit village, gérer une association est difficile car la plupart des gens sont démunis donc tout me revient. Personnellement je peux rien attendre de cette population par contre je dois leur apporter tout mon soutien. C’est difficile parfois mais je m’en sors vraiment car les jeunes ont de la volonté.
Présidente, faites nous l’économie du palmarès de votre ASC depuis votre accession à cette instance.
J’ai toujours eu une bonne équipe à Ziguinchor, d’ailleurs la saison écoulée mon ASC a été finaliste malheureux.
Quelle est le rôle de la femme dans les instances de décision du sport?
Dans toute chose, l’implication de la femme est d’une importance capitale. Par exemple à l’ONCAV nous avons un rôle d’accompagnement et de facilitation pour un bon déroulement des activités de l’instance. Le sport n’est pas seulement fait pour les hommes, les femmes aujourd’hui ont leur mot à dire. Prenons l’exemple des phases nationales, beaucoup de dames font office de guichetière, de délégué et de superviseur de match comme les hommes.
À vous entendre parler, on a comme l’impression que vous avez des ambitions d’avoir plus postes de responsabilités dans les instances de décisions…
Vous savez, les dames sont une frange à sauvegarder dans les structures sportives. Elles y jouent un rôle prépondérant donc il faut que nous dames, acceptions de nous battre pour intégrer et occuper les postes dans le bureau de l’ONCAV. Pour réussir ce pari, il faut que nous nous imposions dans nos différentes Zones, ODCAV, ORCAV pour atteindre le sommet et c’est pour cela lors d’une rencontre avec le président de l’ONCAV nous avions évoqué l’aspect paritaire que l’on ne sent pas dans l’attribution des postes dans le bureau. Le seul poste où une femme est responsabilisée c’est l’OJF et ce n’est que de nom ça ne marche pas.
Revenons présidente sur cette OJF, avez vous un programme d’activités spécifique?
Malheureusement l’OJF à un bureau qui ne fonctionne pas convenablement. Pour une structure afin qu’elle ait de la visibilité il la faut un programme d’activités dans le temps, cela nous manque. On ne se retrouve que lors des phases nationales et très rarement en réunion de bureau national.Vous voyez qu’avec ce dysfonctionnement on ne peut pas atteindre nos objectifs qui sont de jouer les premiers rôles dans les différentes instances. En tant que secrétaire administrative des OJF, je sollicite plus d’échanges et d’implication afin que je puisse être utile à notre structure.
Mme la présidente, quel programme d’activités proposeriez vous lors des phases nationales?
Sur ce point je pense que nous avons beaucoup de choses à proposer. À l’avenir j’aurai proposé à ce que nous puissions bénéficier d’un renforcement de capacités en leadership féminin pour celles qui n’ont pas eu la chance d’en bénéficier, et durant les phases mener des activités moins lucratives comme le reboisement, oeuvrer dans le social…
Mme SARR pour terminer, quels sont vos objectifs à long terme?
Mon objectif est de ne pas brûler les étapes, d’abord je me concentre sur mon ASC, et en toute complicité avec mes supérieurs dans le département et la région je suis entrain d’apprendre pour échelonner en toute sécurité. Mon rêve est de devenir présidente d’ODCAV, d’ORCAV et d’ONCAV avant de raccrocher.
Entretien réalisé depuis Louga à l’occasion des phases nationales de l’ONCAV par BECAYE CISSÉ

1,210 total views, no views today

30Août
Entretiensports

Amadou François Guéye président de la CCA : “l’arbitrage rime avec contestations…”

1,302 total views, no views today