Category: education

actualiteCommuniquéeducation

ÉDUCATION ROUTIÈRE

Plus de 60 000 enfants formés depuis 2012

Dans le but de sauver des vies de milliers d’écoliers à travers le Sénégal, l’Ong Laser International, en partenariat avec le Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement a procédé le jeudi dernier au lancement de son Programme d’éducation routière 2017–2019. Ainsi plus de 60 000 enfants ont été formés depuis 2012.

La présidente de l’Ong Laser International, Ndèye Awa Sarr, a fait savoir que depuis 2012, plus de 60 000 enfants ont pu bénéficier d’une formation de qualité sur les bases de la sécurité routière (traverser, reconnaître les panneaux) et des écoles aménagées, dans le but de sauver des vies de milliers d’écoliers, futures forces vives de la nation, en forçant un changement de comportement des usagers, tout en mettant en place un environnement plus sécurisé à proximité des établissements. « Il s’agit de donner un cadre adéquat afin que la route soit un espace public de partage et de civisme plutôt qu’un lieu où s’exerce de  la violence contre eux », a-t-elle déclaré. Mais ceci, passera inéluctablement avec l’accompagnement des communes, comme c’est le cas avec celle de Fass-Colobane-Gueule tapée pour l’école Oumar Hamet Wane où la cérémonie de lancement du Programme d’éducation routière 2017-2019 a eu lieu. Et depuis 2016, les Ong Puma Energy et Fia avec l’association AMEND accompagnent cette aventure humaine en dotant 3 000 cartables réflectorisés pour la visibilité des touts petits et, 3000 livrets et kits de crayons de couleur, tout en formant plus de 13 000 enfants. Selon elle, comme les enfants font partie des premières victimes les plus vulnérables de la route, 13 % de mortalité sur la route concernent ceux de moins de 16 ans et plus de 35 % qui les enfants et les hommes. « Nous ne pouvons pas rester inactifs face à cette mortalité et cette prolifération d’accidents graves qui impactent les futures forces vives de nos nations », a-t-elle avancé. Avant d’ajouter : «  c’est grâce à la participation sociétales de nos partenaires que nous pouvons agir, sauver ces enfants, les sécuriser et faire de leur trajet à l’école un trajet sûr pour qu’ils puissent aller à l’école et revenir sains et saufs ». Ce programme qui dure 3 ans au Sénégal, va permettre de venir dans les écoles les plus exposées aux axes routiers, avec le ministère de l’éducation qui les valide et celui des Infrastructures qui valide les formations pour mettre en place  une formation théorique dans la classe aux élèves, avec l’aide des enseignants, pour reconnaître les panneaux avec un minimum d’enseignement pour la traversée et connaître également les dangers de la route. Une formation pratique dans la cour est aussi organisée pour ces élèves dans un petit espace délimité pour la sécurité  routière avec des outils très simples pour délimiter la chaussée avec de petits panneaux afin savoir a quel moment il faut traverser la route. Elle va durer une semaine par école.

Pour Vincent Faber, Directeur général de la Fondation Puma Energy, « l’amélioration de la sécurité des enfants sur les routes africaines nous tiennent à cœur. Et nous sommes convaincus que cette double approche consistant d’une part à mettre en place des solutions concrètes autour des écoles et d’autre part à promouvoir des solutions politiques à long-termes, permettra aux enfants sénégalais de marcher en toute sécurité sur leur chemin d’école et ainsi leur assurer un avenir plus radieux ». Abondant dans le même sens, Nathalie Draisin de la Fondation Fia a déclaré que la structure qu’elle représente est fière de pouvoir continuer son soutien et son partenariat avec Laser International.

 

Idrissa NIASSY

 

 

 

 

 

28Nov
actualiteCommuniquéeducation

La jeunesse africaine au coeur du discours d’Emmanuel Macron

Près de 3 heures de discours et de face-à-face entre les étudiants et le président français à l’université de Ouagadougou au Burkina Faso. Emmanuel Macron a tenu ce mardi midi son premier...

16Oct
educationreligion

CHEIKH CAMARA PRESIDENT COMMISSION ENVIRONNEMENT CADRE DE VIE GOLF SUD

Le prétexte d’une discussion sur des actions menées par la mairie de Golf Sud, notamment dans le cadre du projet ‘’Ubi Tey – Jang Tey’’, aura été saisi pour aborder avec Cheikh Camara,...

13Oct
education

Francophonie : Macky Sall invite à une réflexion sur le contenu des programmes scolaires

Le président sénégalais Macky Sall (G) et la secrétaire générale de l’organisation internationale de la francophonie (OIF), Mickaëlle Jean (D). APA-Dakar (Sénégal) – Le président...

13Oct
education

Sénégal: Macky Sall confirme la fermeture des écoles Yavuz-Selim

Au Sénégal, lors d’une cérémonie en présence de Michaëlle Jean, la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie, le président Macky Sall a évoqué...

10Oct
education

OUVERTURE DES CLASSES « Ubi tay jang tay jokhé fournitures tay » à Yoff

C’est hier, lundi 9 octobre, qu’a démarré sur toute l’étendue du territoire national sénégalais la rentrée des classes pour l’année scolaire 2017-2018. Dans la commune de Yoff que dirige le...

07Oct
education

Le ministre de l’Éducation nationale boycotte la rencontre

NÉGOCIATIONS ÉTAT DU SÉNÉGAL-YAVUZ SELIM La rencontre qui était prévue hier à 18 heures entre le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale avec le Président du conseil...

02Oct
education

INTERDICTION DE LA POLICE AUX PARENTS ET ÉLÈVES À L’ACCÈS DE YAVUZ SELIM

Les précisions de Me Moussa Sarr   Parents et élèves sont désemparés. L’accès de Yavuz Selim leur a été interdit ce matin du lundi 2 octobre 2017, par la Police qui a reçu instruction de...