Category: A LA UNE

A LA UNEeducation

ÉDUCATION INFORMELLE De nouveaux outils mis en place pour renforcer l’alphabétisation

Dans le cadre d’impulser au Sénégal l’élaboration d’outils didactiques plus performants et conformes aux méthodes scientifiques et modernes d’apprentissage de la langue nationale, la deuxième phase de la recherche-action sur la mesure des apprentissages de 12 pays bénéficiaire des programmes d’alphabétisation est lancée hier. Cette recherche permet de travailler sur de nouveaux outils didactiques pour l’amélioration de la qualité.

Le Directeur du Centre national des ressources éducationnelles (Cnre), Sidy Sam, a fait savoir hier que la Recherche-action déroulée dans 12 pays francophones de la région Afrique a permis de travailler sur de nouveaux outils didactiques, la formation de moniteurs en alphabétisation dans les Centres régionaux de formation professionnelle des enseignants pour améliorer la qualité dans les plans d’alphabétisation. Selon lui, la Recherche-action sur la mesure des apprentissages des bénéficiaires des programmes d’alphabétisation (Ramaa) a impulsé au Sénégal l’élaboration d’outils didactiques plus performants et conformes aux méthodes scientifiques et modernes d’apprentissage de la langue nationale, tout en apportant plus de visibilité sur les résultats.

« La Recherche-action sur les programmes d’alphabétisation ont fait en sorte d’avoir plus de visibilité sur les résultats de l’alphabétisation », a-t-il déclaré. Tout en faisant part que ce programme devrait permettre aux pouvoirs publics d’investir plus dans les programmes d’alphabétisation. Il s’exprimait lors de l’atelier technique sur le développement des outils de mesure ouvert à l’Institut Francophone pour l’Education et la Formation (Ifef), où il a annoncé que le taux de réussite dans les programmes est passé à 70% et va également être optimisé pour atteindre 90 à 100 % lors de la 2ème phase du programme prévue jusqu’en 2020.

En outre, le Directeur du Cnre, point focal de la Ramaa a souligné que les programmes d’alphabétisation ont toujours souffert d’un manque de visibilité sur le plan des résultats du fait que les pouvoirs publics n’ont pas toujours une bonne visibilité sur les résultats de l’alphabétisation, sur la qualité des apprentissages et des programmes, tout en précisant : « La Ramaa est venue pour développer des instruments de mesure des programmes d’alphabétisation et en même temps impulser des réformes ».

Comme l’alphabétisation étant le moteur pour les adultes non instruits pour mieux comprendre les enjeux de développement, le Directeur de l’Institut de la francophonie pour l’éducation et la formation (Ifef) Emile Tanawa, de faire comprendre que les représentants des 12 pays parties prenantes de l’initiative Ramaa sont venus pour travailler sur le cadre d’évaluation de l’impact de l’alphabétisation sur les systèmes éducatifs. Selon lui, pour que l’éducation puisse tenir ses engagements et ses promesses, « il faut non seulement tenir compte de ceux qui sont dans le système mais également ceux qui sont dans le système non formel, travailler encore davantage sur les questions de l’alphabétisation ».
Pour la Directrice de l’alphabétisation et des langues nationales Ndeye Name Diouf, la deuxième phase de Ramaa permet de faire « une évaluation pour partager le référentiel des apprentissages et de pouvoir apprécier l’impact de nos programmes d’alphabétisation sur les bénéficiaires jeunes et adultes ». Selon elle les impacts sont très positifs au Sénégal en ce qui concerne cette deuxième phase.

Idrissa NIASSY

03Mai
A LA UNEsociete

AMÉLIORATION DE LEURS CONDITIONS DE TRAVAIL : Les travailleurs de la brioche dorée étalent leurs réoccupations

L’amélioration des conditions de travail préoccupe tout un travailleur. Raison pour laquelle, les travailleurs de la Brioche dorée ont préféré tenir une journée d’union afin de se faire...

03Mai
A LA UNEactualite

ASSAINISSEMENT DE L’ESPACE POLITIQUE : La République des valeurs se dit partant

Ce n’est pas demain la fin de la création de partis politiques au Sénégal. Avec plus de 300 partis dans son escarcelle, l’espace politique sénégalais va bientôt enregistrer la naissance d’une...

02Mai
A LA UNEactualite

Nouvelles techniques de l’information et de la communication (NTIC) : Des femmes sénégalaises du secteur de la pêche en renforcement de capacités au Maroc

Dans le cadre du renforcement des capacités managériales destiné aux femmes membres du Réseau Africain des Femmes de la Pêche (RAFEP), une formation sur les nouvelles techniques de l’information et...

01Mai
A LA UNEactualite

FESTIVAL CULTUREL : Les ressortissants de la Casamance se retrouvent autour de l’essentiel

« La culture au service de l’éducation et de la citoyenneté ». Tel est le thème qui a réuni hier la Fédération nationale des associations des ressortissants du sud du Sénégal (Fenaress) à...

01Mai
A LA UNEactualite

LUTTE CONTRE LA FRAUDE : 1652 boîtes de cigarettes d’une valeur de plus de 1,7 million F CFA incinérées

Avec la signature de partenariat des services de l’État avec la Manufacture des tabacs de l’Ouest africaine (Mtoa), il y a quelques semaines, pour intensifier la lutte contre la fraude...

01Mai
A LA UNEactualite

Menace de saisine du tribunal arbitral de Paris : African Petroleum dans les dispositions d’une conciliation avec le Sénégal

Le contentieux juridique devant le tribunal arbitral de Paris, pourrait être évité par le Sénégal. D’après certaines sources, la compagnie pétrolière internationale African Petroleum Corp Ltd...

30Avr
A LA UNEactualite

JOURNÉES DE PRIÈRES LÉBOU : Des innovations attendues à cette 7ème édition

En prélude à la 7ème édition des Journées de prières de la communauté lébou du Cap Vert qui vont se tenir les 02 et 03 mai 2018, à la Place Mbenguène de Yoff, le Comité de pilotage a tenu hier...

30Avr
A LA UNEactualite

PRISE EN COMPTE DES JEUNES DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES : Un livre blanc pour retracer l’ensemble des préoccupations de la jeunesse

Dans le but de diagnostiquer toutes les difficultés de la jeunesse sénégalaise dans la quête de l’emploi, malgré toutes les politiques mise en place par le gouvernement et qui tardent à prendre...

28Avr
A LA UNEactualite

PROTECTION DES SITES ÉCOLOGIQUES : Les populations de Toubab Dialaw contre l’installation du port de Ndayane

La sauvegarde de la biodiversité et les perspectives de développements sociaux, économiques et culturels des sites de Ndayane-Yenne, Popenguine et Toubab-Dialaw, avec la construction du « port de...

28Avr
A LA UNEactualite

PROCÈS IMAM NDAW : « Le procureur de la République doit lui demander pardon », selon Me Moussa Sarr

L’affaire Imam, après trois semaines d’interrogatoires et l’audition de 29 accusés sur les 31 présumés terroristes, prend une autre tournure. Selon le coordonnateur du pool de ses avocat de Imam...

27Avr
A LA UNEactualiteinternational

Frappes en Syrie: des ratés qui agacent en haut lieu

Que s’est-il passé exactement il y a 15 jours en Méditerranée, quand la France a lancé avec les États-Unis et la Grande-Bretagne des frappes ciblées sur des sites chimiques syriens ? Dans un...

26Avr
A LA UNEactualitepolitique

Loi sur le parrainage : l’opposition saisit jeudi le Conseil constitutionnel

  L’opposition sénégalaise, regroupée au sein du Front démocratique et social pour la résistance nationale (FDSRN), dépose demain jeudi auprès du Conseil constitutionnel un recours contre le...

26Avr
A LA UNEactualitepolitique

Grogne de l’opposition et rupture de dialogue avec Macky Sall…

  Le fil du dialogue est rompu entre l’opposition, dans une dynamique unitaire,  et le pouvoir qui déroule sa feuille de route. Point de convergence aujourd’hui entre le président Macky Sall...

26Avr
A LA UNEactualiteeconomie

Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des pays membres de la zone Franc CFA se sont réunis à Brazzaville, vendredi 13 avril 2018. M. Bruno Le Maire, ministre français de l’Economie et des finances, accompagné de Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France ont aussi participé à cette réunion. Les sujets abordés ont été divers, et les plus importants furent : Le changement de l’appellation FCFA, la révision du système de dépôt des états membres auprès du trésor public français ainsi que l’élargissement de la zone monétaire à d’autres États. La France n’a pas mâché ses mots et elle a été claire et nette, qu’il n’était pas question de changer le franc CFA ni de le rattacher au Dollar ou au Yen, et qu’elle refusait que l’Afrique de l’Ouest se désolidarise de la Zone CEMAC (Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale). La France a profité de cette occasion de rencontre pour proposer 135 millions d’euros d’aide sous condition de contrôle du FMI (Fonds Monétaire International). La question du Franc CFA pose toujours quant à son histoire et son poids face à l’économie des pays membres : cette monnaie pénaliserait les populations à faible revenu, ainsi que les échanges surévalués seraient en défaveur de ces pays membres de la Zone Franc.

Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des pays membres de la zone Franc CFA se sont réunis à Brazzaville, vendredi 13 avril 2018. M. Bruno Le  Maire, ministre français de...

26Avr
A LA UNEactualite

Procès imam Ndao : Le prêche “radical” d’un imam de Diourbel

  Une confrontation qui allait mettre au front des talibés (fidèles) mourides et des sunnites a été évitée de peu à Diourbel. Et dans cette localité, tout est parti des propos de l’Imam...

25Avr
A LA UNEactualite

URGENCE SANITAIRE : Vers la mise en place d’une capacité de réponse dans beaucoup de pays d’Afrique

L’Afrique, dans le cadre de faire aux urgences épidémiques, catastrophiques et autres éventualités, s’organise, pour en place une capacité de réponse efficace. La décision de prendre...

25Avr
A LA UNEactualite

APRÈS LA LEVÉE DE MOT D’ORDRE DE CERTAINS SYNDICATS : Le Réseau des enseignants de l’Apr salue cette décision

Après la dislocation du G6 avec la levée du mot d’ordre de grève de certaines Centrales syndicales, le Réseau national des enseignants de l’Alliance pour la République (Apr) a tenu hier une...

25Avr
A LA UNEactualite

DÉCÈS MATERNELS : Les hémorragies, la première cause

A l’instar de la communauté internationale, l’Association nationale des sages-femmes d’État du Sénégal (Ansfes) va célébrer la journée internationale de la Sage-femme le 5 Mai 2018, sur le...

25Avr
A LA UNEactualite

RISQUES SANITAIRES LIÉS AUX PESTICIDES : 13 % des producteurs agricoles de la zone des Niayes exposés

Dans le but de mettre en place un système d’alerte sur les risques sanitaires liés aux pesticides, des études ont été menées par la Fondation CERES-Locustox, aboutissant à deux outils. Mais,...