Category: A LA UNE

A LA UNEeconomie

POUR RENFORCER LE CADRE DE PARTENARIAT DES FEMMES : La constitution d’un réseau d’affaires professionnel, une exigence

M. Abdel, Kader Ndiaye, vice-président de la CCIAD et Pr. Aminata Sall Diallo, administrateur général du Programme sénégalais pour l’entreprenariat des Jeunes (PSEJ), ont procédé ce vendredi 15 avril 2022 à la clôture de la session de formation de cinq jours, initiée par l’institution consulaire en collaboration avec ledit programme en faveur de 100 femmes, cheffes d’entreprise et de Gie. Ainsi la constitution de réseau d’affaires professionnel devient une exigence pour l’élargissement du cadre de partenariat des femmes.

Selon Pr. Aminata Sall Diallo, Il s’agit d’une session de formation qu’ils déroulent en partenariat avec des chambres de commerce depuis déjà 4 ou 5 mois.  Et ils ont eu à faire le tour dans toutes les régions du Sénégal pour former les femmes, cheffes d’entreprise sur plusieurs thématiques, des thématiques très importants comme la recherche de financement, tels que l’emballage, la création d’entreprise, l’accès aux marchés publics.

« Ce que nous voulons, c’est d’avoir un réseau d’affaire qui est un réseau très professionnel qui soit inclusif, en milieu urbain, en milieu rural. Je voudrais inciter sur un point, c’est le suivi, il ne s’agit pas d’une simple formation où les gens vont partir avec des connaissances qu’elles pourront appliquer. Je pense que le plus important, ça, nous l’avons entendu par la représentante, ces femmes ont besoin d’être soutenues par le gouvernement du Sénégal à travers le programme sénégalais pour l’entreprenariat des jeunes mais également par la chambre de commerce dont les missions, c’est de former et d’accompagner », avance l’administrateur du PSEJ.

Elle estime, être heureuse que le Programme Sénégalais pour l’Entrepreneuriat des Jeunes (PSEJ) ait initié ces sessions de formation en partenariat avec la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar, en vue de renforcer les capacités techniques des unités économiques locales avec comme finalité la constitution d’un réseau d’affaires professionnel, dynamique, inclusif et bien structuré.

M. Diallo précise que la réalisation de l’incubateur agroécologique contribue ainsi à l’émergence d’une économie moderne basée sur une agriculture numérique et inclusiveen vue de permettre aux jeunes hommes et femmes, d’avoir les moyens d’accroître leurs revenus dans les filières porteuses de croissance et offrant des opportunités d’emplois viables.

« Au-delà de ce programme de formation, le PSEJ entend également renforcer son cadre de partenariat avec le réseau d’affaires et à ce titre, nous comptons, grâce à la collaboration avec les services de la CCIAD, vous accompagner dans la formalisation juridique et administrative de vos activités », renchérit Mme Diallo.

Selon elle, il s’agira également de mettre en place un Projet de Bourse de production agricole en lignepropre au réseau d’affaires en vue de faciliter l’écoulement des récoltes, d’améliorer la sécurité alimentaire, de permettre aux petits exploitants d’avoir accès aux informations concernant les marchés agricoles et les prix pratiqués.

Quant à M. Abdel, Kader Ndiaye, vice-président de la CCIAD, il avance : « Le défi majeur des femmes, c’est l’emploi, le défi qu’on a évoqué au début, c’était l’accès aux crédits mais, c’est l’employabilité des femmes, surtout les orienter vers des  activités rentables qui puissent soutenir  leur développement. L’enjeu, c’est de regrouper les femmes en réseau d’affaire, cette solidarité et des renforcements de capacités, élever leur niveau de formation, renforcer des outils qui leur permettent d’accéder aux marchés, au financement ».

M. Maïmouna Diagne, présidente plateforme africaine pour l’autonomisation des femmes, martèle : «Nous avons mobilisé 100 femmes, cheffes d’entreprise, des présidentes d’association, présidentes de Gie pour les cinq jours de formation. Les femmes ayant subi cette formation, vont dupliquer cette formation. Bien vrai qu’on forme les femmes mais la plupart du temps, c’est des formations dont elles n’ont pas besoin. Il est temps qu’ils descendent pour savoir les besoins réels des femmes. Quand on aide quelqu’un, il faut l’aider dans ce dont il a besoin. Les femmes n’ont pas besoin de formation généraliste.  Il faut des enquêtes de terrain pour connaître les véritables besoins des femmes ».

16Avr
A LA UNEsociete

APPUI AUX FAMILLES DEMUNIES DE GUEULE-TAPEE/ MEDINA : Des kits alimentaires distribués par le Fonds de Solidarité Nationale

Le Fonds de Solidarité Nationale a procédé ce vendredi 15 avril 2022 à la distribution de kits alimentaires à des ménages démunis des communes de Medina et Gueule-Tapée. Au total, c’est 100 kits...

13Avr
A LA UNEeconomie

POUR SOUTENIR LES FEMMES ENTREPRENEURES ET CHEFFES D’ENTREPRISE : Une convention d’un milliard de CFA signée entre Ecobank Sénégal et WIC Capital

La filiale sénégalaise du Groupe Ecobank et le Women’s Investment Capital (WIC), club d’investissement dédié à l’entreprenariat féminin, ont signé ce mercredi 13 avril 2022 une...

13Avr
A LA UNEeconomie

20ème CONGRES DE L’ASEA: Dakar accueille le grand rendez-vous de l’énergie en Afrique en Juillet prochain

La Senelec et L’Association des sociétés d’électricité d’Afrique, ont procédé au lancement   du 20ème  congrés de  l’ASEA prévu du 14 au 21 Juillet 2022 à Dakar. Ce...

13Avr
A LA UNEpolitique

La coalition « And Nawlé, And Ligueey » : Le divorce est consommé entre Serigne Mboup et Ahmed Youssouf Bengelloune

Le maire de la commune de Kaolack M. Serigne Mboup et le président du conseil départemental de Kaolack étaient  dans une même coalition  dénommée « And Nawlé, And legueey »...

13Avr
A LA UNEeconomie

APPROVISONNEMENT EN PRODUITS ESSENTIELS : Le Sénégal mise sur l’import-substitution pour faire face aux chocs exogènes

Le Ministre chargé du Suivi du Plan Sénégal Emergent, Abdou Karim Fofana, et son collègue, Amadou Hott, ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, ont coprésidé, hier, à Dakar,...

08Avr
A LA UNEsociete

Kaolack : Incinération de divers médicaments prohibés d’une valeur estimée à 40,702 milliards

Une quantité de 6 tonnes de yamba, diverses catégories de médicaments prohibés, d’autres substances interdites, d’une valeur totale contrebande estimée à  40,702 milliards ont été...

08Avr
A LA UNEContribution

Contre le Plan de Sauvetage du 3ème mandat de Macky SALL : « Le buzz des inaugurations ne met pas l’affaire dans le sac ! »

Le Président Macky SALL inaugure les infrastructures réalisées sous son magistère. Il n’a pas croisé les bras. Il a fait, même beaucoup fait, peut-être même a-t-il fait beaucoup plus que ses...

06Avr
A LA UNEEnvironnement

PRESERVATION DES FORETS : Greenpeace Afrique salue l’engagement du président Macky Sall

Se félicitant de l’instruction donnée, hier lundi 4 Avril 2022, par le Président de la République du Sénégal Macky Sall de préserver les forêts, Dr Aliou Ba, responsable de Campagne déclare que...

06Avr
A LA UNEeconomie

ABDOULAYE SOW, PRESIDENT DE LA CCIAD : « ….Seuls 11,8% des unités économiques connaissent les marchés publics »

La Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD), dans le cadre de son Programme d’Encadrement des Entreprises en veille et Intelligence économique (PEEVIE), a procédé...

02Avr
A LA UNEeconomie

Pour renforcer les capacités des membres de l’AEE : L’académie africaine de l’eau et de l’assainissement constitue une réponse

Dr. Eng. Simeon Kenfack/ Association Africaine de l’Eau, en marge du forum de l’eau organisé à Dakar, a présenté l’académie africaine de l’eau et de l’assainissement qui constitue un outil...

31Mar
A LA UNEeconomie

TENUE D’UN CONSEIL PRESIDENTIEL SUR LA PECHE : Greenpeace Afrique au Président Macky Sall son engagement

Dans un communiqué, Greenpeace Afrique rappelle au Président de la République son engagement de tenir un conseil présidentiel sur la pêche. D’après Greenpeace Afrique, le Président de la...

31Mar
A LA UNEContribution

Le PDG groupe BEM rend Hommage à El Hadj Ousmane Sène Blay

D’Abidjan où je me trouvais pour cause d’obligations professionnelles, j’ai appris, avec émotion et sérénité, le rappel à Dieu de tonton Ousmane Sène Blay. Emotion parce que je mesurais...

31Mar
A LA UNEContribution

Le PDG groupe BEM rend Hommage à El Hadj Ousmane Sène Blay

D’Abidjan où je me trouvais pour cause d’obligations professionnelles, j’ai appris, avec émotion et sérénité, le rappel à Dieu de tonton Ousmane Sène Blay. Emotion parce que je mesurais...

30Mar
A LA UNEeconomie

POUR REDUIRE LA PAUVRETE AU SENEGAL : Le projet « Kër Asaka Yi » (Maison de la Zakat) expliqué aux opérateurs économiques

La Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD), a organisé ce  mardi 29 mars 2022  une conférence publique sur « la Zakat et son importance sur le plan...

28Mar
A LA UNEsante

PROJET D’APPUI AU PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE PALUDISME DU SENEGAL: Une distribution de 2 000 000 de moustiquaires, est prévue en 2022

Le Fonds Lives and Livelihoods (LLF), dont la banque Islamique est l’administrateur, a, officiellement marqué la clôture du Projet d’appui au Programme national de lutte contre le paludisme...

25Mar
A LA UNEeconomie

MAMADOU DIA, GOUVERNEUR AU CONSEIL MONDIAL DE L’EAU : « Il faut des innovations dans l’approche de la distribution de l’eau aux populations »

En marge du 9éme  Forum mondial de l’eau,  l’Association Africaine de l’Eau (AAE) a organisé un panel sur la « réalisation des ODD dans le secteur de l’eau ».  M....

24Mar
A LA UNEsociete

CHAMPIONNAT ASSAINISSEMENT ET ENVIRONNEMENT AU FORUM MONDIAL DE L’EAU : La société civile remporte le trophée

Les Directions générales de l’assainissement du Burkina et du Sénégal qui ont remporté la première édition du championnat sur les connaissances en environnement et en assainissement ont passé...

24Mar
A LA UNEinternational

EAU ET ASSAINISSEMENT : Des parlementaires africains plaident pour un renforcement des moyens dans les sous-secteur de l’eau

Le Réseau des parlementaires africains pour l’eau potable et l’assainissement, a saisi l’occasion du Forum mondial de l’eau qui se tient du 21 au 26 mars pour  de se retrouver pour discuter...

22Mar
A LA UNEinternational

Djalia Umutangampunu, chargé technique des programmes à l’association africaine de l’eau : « En Afrique, il y a un grand problème dans la gestion de l’eau non facturée »

Mme Djalia Umutangampunu, en marge de la cérémonie de dédicace des publications de l’AAE, souligne qu’il y a un grand problème dans la gestion de l’eau non facturée en Afrique. Mme Djalia...