Category: A LA UNE

A LA UNEactualite

Conséquences néfastes du coronavirus : La faune sauvage africaine menacée par le braconnage

À l’instar de la communauté internationale, la Journée mondiale de la biodiversité qui sera célébrée ce le vendredi 22 mai 2020, est une occasion pour de nombreux experts africains de s’exprimer sur les conséquences indirectes néfastes de la pandémie de Covid-19 sur la faune sauvage africaine menacée par le braconnage. Pour remédier à tout ce mal,  les représentants de l’Union internationale pour la conservation de la nature (Uicn) au Sénégal, des Eco Maires, en collaboration avec l’ambassade de la France, s’associent pour porter une vision commune pour le prochain congrès international de l’Union qui aura lieu en France (Marseille) en janvier prochain.

La fermeture de nombreux parcs nationaux pour limiter la propagation du virus de la  covid-19 surtout en Afrique, engendre des conséquences indirectes néfastes sur la faune sauvage, et renforce la vulnérabilité déjà bien réelle de certaines espèces. Cette situation tend également à accroitre la vulnérabilité de la faune sauvage de ces sites naturels. Au Kenya, par exemple, l’application de cette mesure de distanciation sociale met en danger les éléphants et les rhinocéros blancs et autres animaux protégés. La fermeture de ces réservoirs de biodiversité livre des espèces, inscrites sur la liste des animaux vulnérables de l’Union internationale pour la conservation de la nature (Uicn) ou reconnues comme trésor de la biodiversité, à la merci des braconniers désireux de réalimenter le commerce de l’ivoire et des cornes et le commerce de la viande de brousse.

Ainsi, en choisissant de fermer les parcs nationaux, l’État décide de suspendre l’écotourisme dont les bénéfices générés contribuent à financer presque intégralement la lutte contre le braconnage, les soins vétérinaires et la maintenance des habitats naturels. En plus de l’absence de recettes, ce sont également de nombreux emplois qui sont mis à mal par ces mesures préventives. La situation des populations locales s’en trouve fragilisée et l’implication des habitants pour la protection des espèces autochtones tend à reculer, quand devenir complices du braconnage devient pour beaucoup un moyen de faire face à la crise traversée.

En plus d’alimenter le commerce très lucratif du trafic de l’ivoire et des cornes qui condamne de nombreuses espèces, le braconnage des animaux sauvages, revigoré dans le contexte actuel, contribue également à alimenter le commerce de viande de brousse. L’interdiction “complète” par la Chine du commerce et de la consommation d’animaux sauvages apparait comme une bonne nouvelle pour les défenseurs de la nature. Reste à surveiller son application et son respect sur le long terme.

Alors que le contexte de crise que nous traversons fait craindre des pénuries alimentaires dans plusieurs régions d’Afrique si la fermeture des frontières se prolonge, le braconnage d’espèces sauvages pour leurs viandes, déjà très rependu, pourrait prendre encore d’avantage d’ampleur. Les conséquences dévastatrices sur la biodiversité, la protection des espèces et de l’environnement et la santé publique seraient alors encore plus déplorables.

Bien que la crise sanitaire actuelle ait permis à l’homme de prendre conscience des impacts de ses activités sur la nature et de mettre déjà en place des mesures pour protéger les espèces, les états ne doivent pas baisser la garde pour que la liberté retrouvée de la faune ne soit pas qu’un mirage dissipé par un excès de libertés de certains hommes. C’est ce que vont défendre tous ces experts lors du prochain congrès de l’Union internationale pour la conservation de la nature qui se tiendra du 7 au 15 janvier 2021 en France à Marseille.

Idrissa NIASSY

20Mai
A LA UNEactualite

Riposte à la Covid-19 : Le Sénégal appelle à la solidarité internationale pour mettre un terme à la pandémie

Le gouvernement du Sénégal, dans sa déclaration à la 73ème Assemblée mondiale de la santé, a lancé un appel à la solidarité internationale pour mettre rapidement un terme à cette pandémie de...

20Mai
A LA UNEsociete

Accouchements en période de Covid-19 : Bigué Ba Mbodj demande les maires d’appuyer les femmes enceintes dans leurs communes

Les sages-femmes qui sont sans relâche sur le pied de guerre dans les maternités, les centres de santé et autres structures sanitaires, au péril de leur vie et de leur bien-être, et ce, pour sauver...

20Mai
A LA UNEContribution

FAUT-IL UN NOUVEAU MODELE D’ORGANISATION SOCIETALE POUR LE MONDE ? (deuxième partie)

L’ENSEIGNEMENT DE CHEIKH AKMADOU BAMBA : UNE SOLUTION POUR L’HUMANITE Dans notre dernière tribune intitulée « Faut-il un nouveau modèle d’organisation sociétale pour le...

20Mai
A LA UNEactualite

Indice de sévérité de la covid-19 : Le Sénégal se situe au 101ème rang mondial et 27ème en Afrique

Le baromètre de l’indice de sévérité de la Covid-19 dans le monde du 17 mai, conçu par le Bureau de prospective économique du Sénégal (Bpe) que dirige Moubarack Lo, est publié ce mardi 19 mai...

20Mai
A LA UNEactualite

Exploitation de systèmes de navigation complexes et performants : L’Asecna et Thales Alenia Space confirment leur expertise unique

Le point clé d’architecture de l’étude du système de navigation par satellite « SBAS (1) pour l’Afrique et l’Océan Indien », conclu en avril 2020, a permis de valider l’architecture et la...

16Mai
A LA UNEactualite

Lutte contre le Coronavirus : Asvie offre du matériel à l’hôpital Mame Abdou Aziz Dabakh des Parcelles

L’Association pour la promotion des valeurs et la préservation du cadre de vie (Asvie), une organisation qui œuvre dans le social, vient de faire  un don composé de cartons de bouteilles de...

16Mai
A LA UNEContribution

FAUT-IL UN NOUVEAU MODELE D’ORGANISATION SOCIETALE POUR LE MONDE ? (première partie)

Le monde traverse actuellement une crise sans précédent. Il est vrai que ces dernières décennies, notre planète n’a pas été épargnée par une série de crises de toutes sortes cependant...

16Mai
A LA UNEactualite

Abbé Alphonse Birane Ndour sur la fermeture des lieux de culte : « L’église maintient ferme sa position tant que le moment favorable n’est pas arrivé »

Après les associations religieuses islamiques et les Imams, les prêcheurs, le ministère de la Santé à travers le Service national de l’éducation et de l’information pour la santé (Sneips) a...

15Mai
A LA UNEactualite

Construction de barrages à Eswatini : 1,67 million de dollars octroyé par la Bad pour la réalisation d’une étude

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (Bad) a approuvé, le 30 mars dernier à Abidjan, un don de 1,67 million de dollars américains (1,2 million d’Unités de compte)...

15Mai
A LA UNEactualite

Le ministre de la Santé au Gl François Ndiaye : « Vous avez une mission à la fois très étendue, délicate et exaltante »

Dans le cadre de la prise en charge de la pandémie de Covid-19, le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, a reçu ce jeudi 14 mai, dans les locaux de son département, le Comité de suivi de la...

15Mai
A LA UNEeconomie

Covid 19 au Sénégal : Quand les entreprises voient leurs stratégies de communication bouleversées

Avec l’arrivée de la pandémie du Covid-19 au Sénégal en début mars et les différentes mesures instaurées par le gouvernement pour plusieurs mois, les entreprises ont vu leurs agendas...

15Mai
A LA UNEContribution

La logique économique

Après avoir décrété l’état d’urgence assorti d’un couvre-feu sur l’ensemble du territoire national, le 23 mars 2020, le chef de l’Etat, Macky Sall, a pris, avant-hier, la décision...

14Mai
A LA UNEactualite

Lutte contre la Covid-19 : La PNA met en place le concept « Fagaru ci Mbas mi » pour protéger le personnel de santé

Comme la protection du personnel de santé contre les risques d’infection surtout en cette période de Covid-19 reste et demeure une préoccupation majeure du ministère de la Santé et de l’Action...

14Mai
A LA UNEactualite

Oustaz Alioune Sall prend le contre-pied de Aly Ngouille : « Dans les mosquées, le nombre de personnes peut aller jusqu’à 40 ou 50… »

Après la sortie du ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, limitant la prière à 12 personnes dans les mosquées, avec la réouverture des lieux de culte, Oustaz Alioune Sall, prêcheur...

14Mai
A LA UNEactualite

Hôpital régional de Tambacounda : Tous les médecins du service d’urgence contaminés par la Covid-19

La commune de Tambacounda est-elle en phase de devenir le nouvel épicentre de la pandémie de Covid-19 ? Tout porte à le croire. Après les cinq agents testés positifs le lundi dernier, elle vient...

13Mai
A LA UNEactualite

Artémisia et paludisme : Viviane Wade avait introduit le Covid Organic au Sénégal en 2004

Le président malgache a fait la promotion d’une boisson locale faite de plantes médicinales, qui serait le remède à la maladie liée au coronavirus. Ce qui n’est pas une nouveauté chez nous. En...

12Mai
A LA UNEactualite

Stratégies mises en place pour combattre la Covid-19 : Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye très fâchée contre les détracteurs

Dr Marie Khémesse Ndiaye, Directrice de la santé, est très remontée contre les détracteurs des stratégies mises en place par le gouvernement à travers les services du ministère de la Santé et de...

12Mai
A LA UNEactualite

Faut-il dire « le » ou « la » Covid-19 ? :L’Académie française a tranché pour le féminin

Désormais, il faut toujours dire la Covid-19. L’Académie française dont la fonction est de normaliser la langue française, a tranché en faveur de « la Covid-19 », au féminin, bien qu’en France...

12Mai
A LA UNEactualite

Dissémination de la maladie à Covid-19 : Le Sames déplore les « bombes épidémiques » et s’indigne contre les menaces sur des agents par des populations

Alors que la pandémie de covid-19 se propage à une vitesse exponentielle sur l’ensemble du territoire national à cause du non respect des mesures barrières, des citoyens qui continuent de braver...