Category: A LA UNE

A LA UNEactualite

Rapatriement des sénégalais bloqués au Sénégal et à l’étranger : « Diaspora Nio Lank » demande à Air Sénégal de diminuer les prix

En sit-in ce mercredi 10 juin, devant le siège de Air Sénégal International, le Collectif « Diaspora Nio Lank » regroupant les sénégalais de l’extérieur s’est indigné de la manière dont leur rapatriement est organisé par cette compagnie. Pour cela, ils demandent la baisse du prix aller simple, tout en interpellant le chef de l’État de ce qui se passe dans ce pays.

Les émigrés sénégalais bloqués dans ce pays à cause de la pandémie de covid-19 qui a complétement bouleversé le monde, n’en peuvent plus. Ils sont fatigués d’attendre pour leur rapatriement, bien que la compagnie Air Sénégal leur rend la vie plus difficile, en multipliant par quatre le prix du billet aller simple. Une raison, qui les a poussé ce mercredi à monter au créneau pour dénoncer ce qu’ils qualifient de « mauvais cœur » de la part des autorités de cette compagnie. « Nous déplorons la situation qui prévaut à Air Sénégal où les prix sont multipliés par quatre (4). Le billet aller simple qui nous coûtait tout juste 250 euros soit plus de 162 500 F CFA, Air Sénégal nous le vend maintenant à  1050 euros aller simple, soit plus de 682 500 F CFA pour l’Italie et l’Espagne », a déploré Baye Fall, porte-parole de « Diaspora Nio Lank ». Pour la France renseigne-t-il, « il faut débourser 1 million F CFA ».

Ce que ces derniers jugent « énormissime » pour cette jeune compagnie qui a raté le corse pour concurrencer les grandes de ce monde. « Nous trouvons qu’il y a de l’escroquerie dans cette affaire. On ne peut concevoir nous qui avions voyagé plus de 30 ans et d’autres 25 ans, qu’on se retrouve dans cette situation », a déclaré M. Fall. Avant de demander un allégement de la part des autorités de Air Sénégal pour qu’elles leur octroient les billets appelés rapatriement à 250 000 F CFA, ce qui veut dire 300 ou 400 euros. «  Ils doivent nous aider, même si l’aide ne sera pas gratuite. Nous sommes des fils de ce pays et beaucoup de familles comptent sur nous pour leur survie. Raison pour laquelle, ils peuvent pas nous facturer 1050,  ou 1600 euros pour juste aller ». Ce Collectif regroupe 2500 à 3000 personnes qui doivent retourner en Europe. 

« Nous interpellons le chef de l’État Macky Sall, parce que nous avons l’impression qu’il n’est pas au courant de ce qui se passe dans ce pays à cause de Air Sénégal international ». Ce que le Collectif veut savoir, c’est qui est derrière cette chose ignoble qui retarde leur envol.  « Ce que nous voulons et ce qu’on déplore, que le gouvernement ne nous  tourne pas le dos, bien que c’est le cas, car nous sommes des fils de ce pays. Nous voulons parler avec les autorités locales, le ministre et Moïse Sarr qui peut être un bon interlocuteur ». 

Madame la députée mame Diarra Fame à qui « Diaspora Nio Lank » a son soutien, voulait prendre part à ce sit-in, mais malheureusement elle retenue par une cérémonie familiale. Ce qui se passe dans ce pays est déshonorant parce que le gouvernement devait aider les émigrés à retourner dans leurs pays d’accueil au lieu de les bloquer ici. 

Baye Fall a profité de cette occasion pour faire des révélations de taille concernant leur rapatriement. « Une compagnie privée européenne a proposé à Air Sénégal qu’elle peut faire des vols de rapatriement à 650 euros équivalant à 450 000 F CFA, mais malheureusement elle a refusé », a-t-il révélé au public. 

 « Ils ne peuvent pas continuer à nous piétiner. Ça suffit maintenant », s’est-il indigné. Avant d’ajouter : « nous avons des malades qui doivent retourner se faire soigner au pays, des gens qui ont le cancer et que leurs médicaments sont finis et ils sont bloqués ici mettant leur vie en danger. D’aucuns ont leurs enfants et leurs épouses là-bas. Nous devons sauver la minorité qui a encore son travail, bien qu’elle ait reçu un ultimatum d’une semaine pour rejoindre leurs pays d’accueil. Nous appelons l’État à les venir en aide », a-t-il conclu. 

Idrissa NIASSY

09Juin
A LA UNEactualite

FORTEMENT IMPACTEES PAR LA COVID19 : Les marchandes du marché Mame Diarra de Grand-Yoff invite l’Etat à la concertation

Les femmes marchandes du marché Mame Diarra de Grand-Yoff crient leur désarroi. Dans un communiqué dont nous avons reçu copie, ces travailleuses du secteur informel révèlent que parmi les nombreuses...

09Juin
A LA UNEactualite

Report de la date de réouverture des écoles : Le Réseau des Enseignants Républicains valide la décision de Macky Sall

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le Réseau des Enseignants Républicains valide la décision du Président Macky Sall de reporter la date de la réouverture des écoles. Il magnifie...

06Juin
A LA UNEactualite

Excavation du pied de la colline des Mamelles : La Société géologique du Sénégal alerte sur un éventuel réveil du volcan

Un volcan n’est jamais éteint. Il reste toujours en dormance, d’après les enseignements à l’école. Au Sénégal, avec la spoliation foncière très avancée, des gens ont trouvé le plaisir...

06Juin
A LA UNEactualite

Levée des restrictions sur le transport interurbain : Les transporteurs peuvent désormais circuler jusqu’à 23 heures

Avec le rythme de progression de la maladie de Covid-19 au Sénégal, où toutes les régions sont maintenant touchées, le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye a annoncé ce jeudi 4 juin, la...

06Juin
A LA UNEactualite

Communication de risques : Impliquer la communauté dans tout ce qui se fait pour réussir la mission

Dans le cadre de la propagation de la pandémie de Covid-19 à travers tout le Sénégal, l’Organisation mondiale de la santé (Oms) organise un atelier de deux jours à l’intention des journalistes...

03Juin
A LA UNEContribution

LE DEFI MAJEUR DE L’AFRIQUE N’EST PAS DE FORMER MAIS DE DONNER PLUS DE VALEUR A SON ECONOMIE

Devant les difficultés de toutes sortes qui assaillent l’Afrique depuis les indépendances, le Continent vient de trouver dans la formation professionnelle une piste intéressante pour relever le...

02Juin
A LA UNEactualite

Gestion du cadre de vie du littoral : Bientôt un code de sauvegarde des côtes sénégalaises

Les ministères de l’Environnement, des Mines et de la Géologie et celui de l’Urbanisme et de l’Habitat, avec la collaboration de la DSCOS et des autorités étatiques, ont effectué hier mardi...

01Juin
A LA UNEeconomie

Marché du tabac : L’Afrique visée pour combler le gap

A l‘instar des autres pays de la communauté internationale, le Sénégal célèbre ce dimanche 31 mai 2020 la 34ème édition de la Journée mondiale sans tabac. Axée sur le thème : « « Protéger...

29Mai
A LA UNEeducation

Reprise des cours : Yoff à pied d’œuvre pour un déroulement des enseignements-apprentissages

Dans le cadre de la réouverture des classes prévue le O2 juin sur toute l’étendue du territoire national, la mairie de Yoff a procédé ce vendredi à une tournée dans les différents...

29Mai
A LA UNEeconomie

Lutte contre le Covid-19 dans l’espace CEDEAO : La Bad mobilise 22 millions de dollars pour les pays à faible revenu

D’après un communiqué, le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a approuvé, le 22 mai à Abidjan, un projet d’urgence en faveur des pays à faible revenu membres de la...

29Mai
A LA UNEactualite

Al Hassan Sall sur le refus d’inhumer une personne décédée du coronavirus : « Ces personnes n’ont pas compris que toutes mesures d’hygiène, sanitaires sont prises… »

Le gouverneur de la région de Dakar, Al Hassan Sall, dans le cadre des 72 heures de la caravane de communication et de sensibilisation au niveau de la région de Dakar, organisées par le Comité...

29Mai
A LA UNEactualite

Riposte à la Covid-19 à Gueule-Tapée-Fass-Colobane : Thierno Modibo Ndiaye continue d’œuvrer pour sa commune

Longtemps devenue bastion du Parti démocratique sénégalais (Pds) et de sa coalition Sopi jusqu’en 2013, année où le Benno Bokk Yaakar (Bby) a raflé tout Dakar, la décente aux enfers se poursuive...

29Mai
A LA UNEContribution

Le berceau de l’humanité encore coincé entre le passé et le présent !

Une autre Afrique est possible… Même si le 25 MAI est décrétée Journée Mondiale de l’Afrique, par les dirigeants africains, pour les africains… Nous nous devons de convoquer le passé...

28Mai
A LA UNEContribution

Le franc CFA est bien la monnaie de la France !

Certains se sont étonnés que ce soit la France qui annonce « la fin du franc CFA », qui est supposé être « une monnaie africaine » ! Mais pour ceux qui connaissent l’histoire du franc CFA, cela...

26Mai
A LA UNEactualite

Riposte à la pandémie de Covid-19 : Plus de 117 milliards F CFA de prêt de la Bad pour endiguer ce fléau

Le Conseil administration de la Banque africaine de développement a approuvé, à Abidjan, en Côte-d’Ivoire, l’octroi d’un prêt de 180 millions d’euros soit plus de 117 milliards F CFA, à la...

23Mai
A LA UNEactualite

Préservation de la biodiversité : Quand la protection de la forêt de Mbao devient une nécessité

À l’instar de la communauté internationale, le Sénégal à travers le ministère de l’Environnement et du développement durable a célébré ce vendredi 22 mai, à l’Arboretum de la forêt de...

22Mai
A LA UNEactualitesociete

Covid-19 : assouplissement des mesures dans certains secteurs, les conducteurs de “moto taxi” plaident pour leur survie quotidien…

22Mai
A LA UNEactualiteEnvironnementFOCUS

Pénurie de sable à kolda : le prix du chargement en hausse

22Mai
A LA UNEactualite

Affaire Senelec-Akilee: Babacar Ngom du CIS fait son mea-culpa

A ce pays qui m’a tout donné Chers amis, Le vendredi est pour les jours de la semaine ce qu’est le Ramadan parmi les autres mois de l’année, ai-je appris d’un Saint Homme.  Ce vendredi 22...