actualiteEntretiensports

Après le Tout puissant Mazembé, Boussoura maka voit son Tout Puissant émerveiller les férus du football au Fouladou.

Boussoura Maka localité située à 12kms de Kolda est une contrée qui en plus d’être une cité sainte regorge de talents qui sous la houlette de leur entraîneur Ibrahima Baldé dit Eliasse sont entrain d’émerveiller les férus du football lors des matchs du tournoi de la CODEF. Suivez cet entretien réalisé par Dounya24 dans cette partie Sud du pays.


Comment l’idée de créer une école de football vous est venu en tête ?
En tant que personne morale d’une structure sportive dans la zone de Tankanto escale, je voyais régulièrement ces jeunes de ma localité et environ s’adonnaient au football. Parmi eux certains, lors du championnat populaire n’avait pas la chance de participer à cette compétition. L’idée m’est venue de leur apporter mon soutien en créant une école de football que j’ai dénommé Tout Puissant Boussoura, et pour cela il me fallait une qualification pour prendre en charge la formation de ces jeunes.
A vous entendre parler vous avez débuté une formation d’entraîneur ?
Oui je suis titulaire de la licence D/CAF depuis le mois d’avril 2019. Dans tous les domaines d’intervention il est nécessaire d’aller chercher la compétence requise et c’est ce que j’ai fait.
En créant l’école de football quels sont les objectifs que tu t’es assigné ?

J’ai voulu donner la chance aux jeunes de ma contrée. Ce n’est pas facile dans une localité qui manque de beaucoup de choses mais il faut accompagner nos jeunes pour leur permettre de vivre leur passion.

Où puisez vous les ressources pour faire fonctionner l’école de foot Tout Puissant Boussoura ?
Pour dire vrai voici le gros du problème dans la gestion et la formation de la petite catégorie. Depuis la création de cette école de football je suis le seul à y mettre mes moyens. J’ai payé deux jeux de maillots pour les gosses, quelques ballons, des cônes pour au moins démarrer. En tant que coach apparemment je m’occupe de tout du côté administratif comme financier.
Coach Eliasse, combien de pensionnaires évoluent sous les couleurs du Tout Puissant Boussoura cette année ?
Actuellement nous avons 60pensionnnaires qui sont tous sous ma responsabilité et qu’à chaque match il faut regrouper les jeunes,les payer le transport pour ne citer que cela…
C’est vraiment très dur pour un jeune passionné du football comme moi, mais je continue à me battre pour aider mes jeunes frères à vivre leur passion qui est le foot.

Faites nous le bilan déjà de votre parcours dans le tournoi organisé par la CODEF.
Pour l’instant nous avons joué 6matchs et nous n’avons perdu qu’un seul. Pour une toute première expérience j’ose espérer que c’est déjà bien même si le tournoi n’est pas encore terminé. La volonté est là, le talent aussi nous en avons mais seul l’accompagnement nous manque.

Coach Eliasse à vous entendre parler vous voulez lancer un appel pour un soutien…
A vrai dire nous en avons besoin car ces jeunes que nous encadrons on ne sait pas ce qu’ils deviendront. Malgré que nous ne soyons pas des citadins mais aujourd’hui nous rivalisons d’ardeur avec toutes les écoles de football de la commune de Kolda que cela soit sur une pelouse en gazon synthétique ou autre part. A cet effet je lance un appel solennel à toutes les bonnes volontés de tout bord mais surtout à nos autorités locales de bien vouloir assister ces garçons qui allient et excellent dans le sport et les études.

Votre mot de la fin…
Nous vous remercions pour le déplacement effectué jusqu’à Boussoura précisément dans notre terrain d’entraînement, nous félicitons les responsables de la CODEF de Kolda, le président de la ligue de football Yaya Zeus Baldé mais surtout ,mention spéciale aux populations de Boussoura et environs qui ont accepté de me confier leurs enfants. Je félicite au passage mes jeunes collaborateurs dans ce noble projet qui avec plus de suivi donnera naissance à un club affilié à FSF

 1,442 total views,  2 views today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *