A LA UNEpolitique

Après le limogeage d’Aminata Touré à la tête du Cese : Le Secrétaire Général de l’Aprodel Moussa Fall tourne lui tourne le dos

.Moussa Fall, secrétaire général de l’Aprodel a tourné le dos à Mimi Touré. Durant l’assemblée générale de son mouvement, il a réaffirmé son ancrage de la mouvance présidentielle. Durant toute la manifestation, il n’a pas prononcé le nom d’Aminata Touré, il estime que Macky reste la seule constante.

« Je ne suis derrière aucune tutelle politique à part le président Macky Sall Fall », a déclaré le secrétaire général de l’Alliance pour la Promotion du Développement Local (APRODEL).

Il a ajouté qu’il reste et demeure dans la mouvance présidentielle dont il  réitère son ancrage dans l’APR parce qu’il a fusionné son mouvement avec l’Apr.

Il était en assemblée générale   à Gawane et il y avait sous une forte mobilisation de ses militants et sympathisants de sa formation politique.

Cette assemblée générale  a été organisée pour relancer leurs activités  politiques au niveau de la commune en particulier dans la région de Kaolack.

M. Fall a expliqué que sa formation politique est en léthargie  depuis 9 mois à cause de  la pandémie.

« Mon objectif est de massifier le parti Apr et redynamiser l’Aprodel », dira-t-il.

M. Fall a évoqué la crise sanitaire et la recrudescence de la grande tragédie humaine appelée « Barça et Barsakh. ».Il a tenu à présenter ses condoléances

Il estime que la jeunesse l’avenir de demain, l’espoir du pays.

Dans son discours, il n’a même pas prononcé le nom de Mimi Touré.

Il dit qu’il n’est pas dans l’opposition mais dans la mouvance présidentielle pour soutenir les politiques du président surtout dans le Sine Saloum. Et il tend la main à tous les responsables  de Kaolack  qui comptent travailler pour le compte de l’Apr.

Il rajoute qu’il  reste et demeure dans  Benno Book Yaakar .E la tutelle politique est terminée,  le seul constant est le président Macky Sall.

El hadji Malick Gueye a affirmé que : « Moussa Fall ne doit être sous l’ombre d’aucun responsable politique donc il n’est plus question de se ranger derrière un responsable quiconque ».

L’ancien député de Latmingué invite le Président Macky Sall à revoir la situation de Kaolack.

Khady Thiam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *