A LA UNEsociete

APPUI AUX FAMILLES DEMUNIES DE GUEULE-TAPEE/ MEDINA : Des kits alimentaires distribués par le Fonds de Solidarité Nationale

Le Fonds de Solidarité Nationale a procédé ce vendredi 15 avril 2022 à la distribution de kits alimentaires à des ménages démunis des communes de Medina et Gueule-Tapée. Au total, c’est 100 kits composés de riz, sucre, huile et datte, qui sont distribués.

Selon M. Mamadou Ndao, directeur général du Fonds de Solidarité Nationale, le fonds, c’est une structure qui a comme principale mission d’ouvrer dans la solidarité nationale en apportant les réponses urgentes et efficace aux populations qui sont victimes de sinistre, qui ont besoin d’actes de solidarité nationale.

Il rajoute : « Là, nous en sommes en solidarité Ramadan. Nous en sommes à la première édition 2022.Nous sommes à la première opération que nous effectuons aujourd’hui et qui consiste à la distribution de kits alimentaires composés de riz, du sucre, d’huile mais également de dattes. Et d’autres activités seront menées et qui seront orientées au niveau des Daaras mais également des prisons. Présentement également au niveau des locaux du Fonds de solidarité national, nous procédons depuis hier à des appuis pour la célébration des fêtes de Pâques. Je pense que la population a plus que jamais besoin de participer à l’effort de solidarité nationale ».

Selon M. Ndao,  le ciblage a été spécialement par le fonds de Solidarité nationale.

« Nous avons dépêché notre équipe qui a recensé les ménages nécessiteux et à la suite, on a pris les numéros de téléphone pour dresser une liste et c’est la liste-là que nous sommes en train de dérouler pour procéder aux différentes distributions. Nous avons prévu de  distribuer 100 kits », dira M. Ndao.

Il poursuit : « Pour le mois de Ramadan, c’est juste l’opération Gueule-Tapée-Medina .Et pour le mois de Ramadan, on sera au moins plus de 500 kits, de temps que nous faisons des opérations tous les vendredis sans prendre en compte, ce qui sera orienté dans les Daaras et prison. Présentement, nous avons une dotation de l’Etat mais nous avons un texte ouvert qui nous permet de faire des stratégies déjà d’auto-financement ou de faire des appels à financement que ça soit par le biais des dons ou par le biais d’autres partenaires qui vont appuyer te présentement ce que nous faisons, c’est essentiellement sur la base du budget de l’Etat ».

Il estime qu’ils ont plusieurs autres  activités  et qu’ils interviennent dans  les incendies, les inondations mais également l’insécurité alimentaire.

« Nous prenons en charge les malades, c’est-à-dire les maladies chroniques. Les gens qui ont des problèmes pour faire face aux soins couteux en matière de maladie et également, nous  appuyons pour ceux qui ont des problèmes de logement, de loyer, qui sont menacés d’expulsion et autres. Tout ce qui concerne les activités de solidarité nationale, le Fonds y est. Nous avons un manuel de procédure », précise-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *