fait-divers

Aéroport Léopold Sédar Senghor : 960 téléphones portables volés et retrouvés 6 ans après

Aéroport Léopold Sédar Senghor : 960 téléphones portables volés et retrouvés 6 ans après

C’était au courant de l’année 2011, lorsque l’entreprise dénommée les «Etablissements Talla Fall » reçoit de son fournisseur « Brigh Point », établi à Dubaï, un mail l’informant de l’envoi vers Dakar de 960 portables Nokia X1-01 usinsé en Inde.

A la réception du mail, les Etablissements « Talla Fall » qui ont l’exclusivité de la distribution de cette marque sur le territoire sénégalais, dépêchent leur directeur général, Abdoulaye Fall, à l’aéroport Léopold Sédar Senghor pour récupérer la commande. Ce dernier va vite déchanter. En effet, malgré les documents confirmant l’arrivée de la commande mais la compagnie Avion Handling service (AHS) qui devait réceptionner la marchandise, ne retrouve rien. A l’époque, la gendarmerie avait réussi à épingler quelques individus tous envoyés en taule. Mais aucune trace de la marchandise.

« Malgré plusieurs démarches, la compagnie AHS a campé sur sa position, nous disant n’avoir pas reçu la commande », dira le DG des « Etablissements Talla Fall, entendu par les enquêteurs de la gendarmerie de Thiong. Six ans après, les téléphones volés se retrouvent dans le marché, commercialisés à la devanture de l’agence Sonatel Médina. C’est dire qu’ils ont été soigneusement gardés.

Le directeur de « ETS Talla Fall », informé, réussit par le truchement d’un ami à acheter un lot auprès des receleurs et découvre que les Imei des portables commercialisés sont les mêmes que ceux se trouvant dans la liste de numéros de série par commande. Saisie d’une plainte, la brigade gendarmerie de Thiong a ouvert une enquête. Quatre individus dont un informaticien travaillant à « Ets Talla Fall », ont été arrêtés et déférés au parquet hier, mardi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *