A LA UNEsociete

Accouchements en période de Covid-19 : Bigué Ba Mbodj demande les maires d’appuyer les femmes enceintes dans leurs communes

Les sages-femmes qui sont sans relâche sur le pied de guerre dans les maternités, les centres de santé et autres structures sanitaires, au péril de leur vie et de leur bien-être, et ce, pour sauver les vies des mères et des nouveau-nés, font parties aujourd’hui des corps médicaux qui sont sur la première ligne de la lutte contre la pandémie de Covid-19. Pour venir en aide aux femmes enceintes en cette période de Covid-19, l’Association nationale des sages-femmes du Sénégal, à travers sa présidente Bigué Ba Mbodj, a demandé les maires de les appuyer au niveau des communes, en mettant des véhicules à leur disposition avec des chauffeurs payés par les communes et dont leurs numéros de téléphone seront disponibles au niveau des délégués de quartiers, des Bajenu Gox, mais également dans les structures de santé pour que chaque fois une femme a besoin d’aller dans une autre structure pour des services, que tous ces dispositifs soient disponibles. « Tous ces dispositifs permettront de limiter les décès durant l’accouchement », a-t-elle déclaré.Cette demande concerne également les forces de l’ordre (police, gendarmerie, sapeur-pompier) à qui, Mme Bigué Ba Mbodj exhorte de mettre dans leurs équipes des sages-femmes au cas où elles viendront en aide aux femmes enceintes au moment de rejoindre une structure de santé, si jamais il y a un accouchement imminent, qu’elles puissent les assister. Elle s’exprimait ce mercredi lors de la cérémonie de réception de matériel de protection destiné à renforcer le personnel chargé de la prise en charge des mères, des enfants et des adolescents à la Direction de la santé de la mère et de l’enfant (Dsme) et offert par l’Unfpa et DKT International.« Ce que nous voulons c’est que les indicateurs de la santé de la mère et de l’enfant ne puissent pas déclinés, vu les efforts consentis pour qu’à la fin de cette pandémie que la santé de la mère et de l’enfant soit mieux améliorée », a-t-elle fait savoir. Selon la présidente nationale de l’Association des sages-femmes du Sénégal, les femmes ont besoin de leurs services. Et leur apport envers ces dernières est essentiel et consiste à assurer leur  disponibilité dans toutes les structures de santé en les accompagnant dans leurs consultations prénatales, postnatales, pendant l’accouchement, le post-partum et également dans les autres services dont les femmes ont besoin dans cette lutte contre la mortalité maternelle et néonatales. « Quelle que soit la situation, nous sages-femmes avons assuré d’apporter assistance et aide à toutes les personnes qui auront besoin de nos services », a-t-elle rappelé. Et de poursuivre : « Raison pour laquelle, nous sommes toujours là et nous engageons au côté du ministère de la Santé spécialement à la Direction de la santé de la mère et de l’enfant (Dsme) pour que les services puissent continuer malgré la pandémie de Covid-19 ».Le matériel est composé de blouses jetables, de masques chirurgicaux, de gels hydrologiques et de lunettes de protection.Le Docteur Omar Sarr, Directeur de la Dsme, prenant la parole, a assuré que ce don de matériel offert par les deux partenaires stratégiques, ira directement aux personnels de première ligne afin de contribuer à leur protection. « Ils ont répondu spontanément à notre appel, et nous les remercions, parce que nous sommes tous mobilisés pour la lutte contre la Covid-19 », a-t-il déclaré. Abondant dans le sens, Nedjma Ben Zekri de DKT International qui est une Ong de marketing social de préciser : « Ce don de 20 000 dollars (plus de 10 millions F CFA) est notre contribution à l’effort de guerre contre la Covid-19 ».
Idrissa NIASSY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *