A LA UNEeconomie

ACCELERATION DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE EN AFRIQUE : Une étude révèle la contribution des médias sociaux

Une étude menée par Genesis Analytics dans huit pays africains : le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Rdc, l’Afrique du Sud, le Nigeria, le Ghana, l’île Maurice et le Kenya, révèle que les plateformes de médias sociaux contribuent à accélérer la croissance économique et les opportunités en Afrique. D’après l’étude, le continent africain dépend fortement de ses petites et moyennes entreprises, qui constituent l’épine dorsale de l’économie. Alors que de nombreux pays du continent ont amorcé leur transformation numérique, l’étude montre que les plateformes numériques peuvent jouer un rôle clé dans le développement du continent. L’étude précise que l’adoption des médiaux sociaux aide les Pme à nourrir la croissance économique de l’Afrique.
Selon les résultats de l’étude menée par Genesis Analysis, les Pme sont un vecteur essentiel pour l’emploi des jeunes, la parité hommes-femmes et du commerce intra-régional en Afrique. « Le rapport montre en effet que les Pme  interrogées qui utilisent les applications Facebook ont des employés plus jeunes avec une moyenne de 45% d’employés de moins de 30 ans. Par ailleurs, les Pme qui utilisent les applications Facebook sont plus souvent détenues par des femmes, tandis que les Pme  du secteur manufacturier considèrent que la capacité d’accéder à de nouveaux marchés étrangers est l’avantage le plus bénéfique de ces applications », précise-t-on dans le document. Kojo Boakye, Directeur des affaires publiques Afrique chez Facebook, a déclaré : « 84% des Pme interrogées ont déclaré que les applications Facebook ont été importantes pour la croissance de leur entreprise. Cela ne peut que renforcer notre volonté de fournir à ces artisans du développement économique l’accès et les compétences qui aident les gens à utiliser les applis Facebook pour augmenter les opportunités d’emploi, les revenus et favoriser l’égalité des genres et le commerce ». Ryan Short, Associé chez Genesis Analytics, a ajouté : « L’étude de Genesis Analytics apporte un éclairage indispensable sur la façon dont les petites et moyennes entreprises (Pme) du continent adoptent les outils et plateformes numériques. Elle montre de manière empirique que l’utilisation des outils numériques peut stimuler la croissance économique en faisant entrer davantage de femmes dans l’économie formelle, en créant des opportunités économiques pour les jeunes et en stimulant le commerce intra-africain. Nous exhortons les décideurs politiques et les plateformes numériques à comprendre ces opportunités et à créer un environnement optimal pour que les Pme  puissent prospérer grâce aux outils numériques et aux médias sociaux ». D’après le document, le rapport identifie également les défis sur lesquels les décideurs politiques doivent se pencher pour développer l’économie numérique et stimuler une croissance significative. Parmi ces obstacles, on peut citer les coûts élevés de l’internet et des données ainsi que le faible niveau de confiance dans la confidentialité des données. Et  résoudre ces obstacles nécessite une coopération étroite entre les gouvernements et les entreprises privées afin de favoriser un environnement numérique qui permette aux petites entreprises de débloquer le riche potentiel du continent africain. Pour rappel, Facebook est une société technologique dont la mission est de donner à chacun la possibilité de créer une communauté et de rapprocher le monde entier. Nos produits, qui incluent les applications Facebook, Messenger, Instagram, WhatsApp, Oculus, Workplace, Portal et Novi, encouragent plus de 3 milliards de personnes à travers le monde à partager leurs idées, se soutenir et faire la différence.  
 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *