A LA UNEeconomie

20ème CONGRES DE L’ASEA: Dakar accueille le grand rendez-vous de l’énergie en Afrique en Juillet prochain

La Senelec et L’Association des sociétés d’électricité d’Afrique, ont procédé au lancement   du 20ème  congrés de  l’ASEA prévu du 14 au 21 Juillet 2022 à Dakar. Ce rendez-vous de l’énergie, verra la participation de sociétés d’électricité d’Afrique, de partenaires internationaux et d’experts qui vont débattre et échanger.

M. Papa Demba Bitèye, directeur général de Senelec, president du comité scientifique de l’ASEA, president du comité de pilotage de organisation, il affirme: “Après le rendez-vous manqué du 20ème Congrès de l’ASEA qui était prévu du 19 au 24 juin 2020 à Dakar et qui a dû être reporté à cause de la pandémie du Covid 19, nous voilà réunis à nouveau pour le lancement de ce même Congrès prévu entre le 14 et le 21 Juillet 2022 au Centre International de Conférences Abdou DIOUF de Diamnadio (CICAD)”.

Selon le directeur général de la Senelec, c’est à l’issue de la 51ème Assemblée Générale Ordinaire de l’ASEA tenue le 11 Juillet 2017 à Livingstone (Zambie) que Senelec a été choisie pour organiser le 20ème congrès de l’ASEA. Ce congrès coïncide avec le cinquantenaire de l’Association. 

Selon M. Bitèye, le Congrès verra la participation de sociétés d’électricité d’Afrique, de partenaires internationaux et d’experts qui vont débattre et échanger sur le thème suivant: “La necesssité de service public et la performance des sociétés africaines d’électricité”.

Il a tenu à préciser que ce thème sera abordé sous quatre thématiques: Accélération de l’accès à l’électricité des populations en zones rurales et péri urbaines; Digitalisation des entreprises d’électricité pour une meilleure qualité de service public aux clients; Efficacité énergétique, levier pour améliorer la viabilité des sociétés d’électricité; Promotion du partage des bonnes pratiques entre les acteurs du secteur de l’électricité.

IL estime que ce Congrès verra la présence d’un millier de participants, d’une centraine d’exposants et d’une centraine de sociétés d’électricité d’Afrique, de partenaires techniques et financiers.

Quant à M. Moustapha Baidy BA, Coordonnateur du 20ème Congrès de l’ASEA, il souligne: “Le congrés de Dakar, est une occasion  historique pour poser au centre du débat africain les enjeux du secteur public de l’électricité et la performance des sociétés d’électricité africaines. Plus que jamais, le service public africain est interpelé pour répondre à de nombreux défis. L’aspiration des popultaions à accéder à l’électricité à moindre prix”.

Il estime que face à ces enjeux, les sociétés d’électricité ont un impértaif de rester viable financièrement, résilientes et prospectives pour l’avenir. Et ces problématiques et besoins seront examines dans ce congrès sous divers’ prismes à savoir: l’accès universel dans les zones rurales, péri-urbaines, la digitalisation des processus, l’éfficacité et l’optimisation énergétique, les bonnes pratiques en général.

Il poursuit: “Et ce congès sera preside par le chef de l’Etat du 14 au 21 juillet 2022 à Diamnadio. Il sera marqué par une cérémonie d’ouverture le 17 juillet 2022 et une série de panels et tables rondes de haut niveau, réunissant les ministers chargés de l’énergie, les responsables des institutions internationals, les partenaires techniques et financiers, les directeurs généraux, experts universitaires et le secteur privé. Un forum special des directeurs généraux sur la gouvernance et le leadship, grand point d’attention du congrés, est inscrit au programme. Une place importante sera reserve aux communications des sociétés d’électricité membres. Le second volet de ce congrès, c’est l’exposition des fabriquants de produits et services, aura lieu au centre des expositions à quelques encablures du centre de conference”.

Quant au directeur général de l’ASEA, il avance:” Je remercie la Senelec et les Autorités du Sénégal pour l’honneur qu ’ils nous ont fait en accueillant ce congrès de l’ASEA et les dispositions prises pour organiser à nouveau ce lancement médiatique après celui du 21 novembre 2019.L’ASEA vise à regrouper les efforts en vue de l’intégration du secteur énergétique africain, l’échange d’expériences pour render l’énergie électrique abordable pour tous les peuples d’Afrique”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *