15e édition du festival international de danse contemporaine Duo Solo Danse à Saint-Louis : Une grande occasion pour les talents nationaux et internationaux de s’exprimer

 15e édition du festival international de danse contemporaine Duo Solo Danse à Saint-Louis : Une grande occasion pour les talents nationaux et internationaux de s’exprimer

L’Association Diagn’Art organise sa quinzième édition du festival international, du 29 mai au 1er juin 2024, à Saint-Louis, au Sénégal. Une grande occasion pour les talents nationaux et internationaux de s’exprimer à travers la danse contemporaine.

C’est une programmation diversifiée et engagée que propose le festival Duo Solo Danse aux 20 000 spectateurs attendus à Saint-Louis, du 29 mai au 1er juin prochains. L’Association Diagn’Art, organisatrice de cette quinzième édition, toujours sous la direction artistique d’Alioune Diagne, a, en effet, concocté un programme mêlant des artistes africains et européens, des jeunes chorégraphes d’horizons divers mais engagés dans des problématiques communes (préservation de la nature, déplacements, mémoire, attentes de la société versus affirmation de soi…). Cette année des artistes viendront du Sénégal, des Pays-Bas, de France, du Mali, du Ghana, de Suisse, du Cameroun, d’Italie, d’Espagne.

L’événement est une grande occasion pour les jeunes artistes mais aussi les aînés, les chorégraphes, porteuses et porteurs de projets de s’exprimer à travers la danse contemporaine, et l’occasion de restituer les travaux réalisés lors des semaines de résidence précédant le Festival.

Les prestations auront lieu dans les salles classiques telles que l’Institut Français, partenaire historique de Duo Solo Danse, ou le Centre Culturel Le Château (quartier Santhiaba, sur la langue de Barbarie), géré par Diagn’Art, mais aussi sur le bateau mythique Bou el Mogdad, et, c’est ce qui fait l’originalité du Festival, dans les rues et les cours mêmes des maisons (« Cours Parcours ») afin d’interagir avec un public peu sensibilisé à la danse contemporaine et de mettre en valeur l’architecture de Saint-Louis. Comme au cours des éditions précédentes, des spectacles seront également joués dans les écoles, collèges et lycées de la ville, suivis d’échanges avec les élèves et enseignants. Les « Ataya débats » seront aussi proposés : des discussions, des échanges, des débats autour d’une tasse de thé sénégalais, après le déjeuner, au Centre culturel Le Château ou sur le Bou el Mogdad. Le tarif du Festival est libre, garantissant ainsi un accès à tous.

Un événement artistique devenu incontournable en Afrique de l’Ouest

Depuis 2008, le Duo Solo Danse est l’un des évènements clefs de la danse en Afrique de l’Ouest et a pour vocation, notamment, d’être un tremplin pour les jeunes talents et d’impliquer un public populaire. Ses spectacles témoignent de la nouvelle vague de créations chorégraphiques du continent et d’ailleurs. Il offre un cadre d’échanges et de rencontres entre artistes, chorégraphes, professionnels et publics. C’est aussi une plateforme de diffusion pour les professionnels de la danse de la sous-région. En 14 éditions, il a accueilli des centaines d’artistes venus d’une quarantaine de pays. En 2023, après les éditions particulières de la période Covid, le Festival a retrouvé sa vraie place avec une édition flamboyante réunissant une quarantaine d’artistes dont une douzaine d’internationaux.

Le Festival est, par ailleurs, engagé dans des actions de développement durable. Il porte ainsi un intérêt particulier à la parité femmes/hommes et à l’éco-responsabilité. Exemples : les fruits, légumes, produits frais et jus sont locaux. L’organisation réduit au maximum les plastiques, distribue les plats non consommés aux familles et enfants des quartiers, donne les déchets de cuisine aux animaux. Cette année, ses nouveaux défis seront de refuser les sachets plastiques, de s’approvisionner en huile et riz locaux, et de sensibiliser les publics et artistes à la protection de l’environnement.

massaerdia@yahoo.fr

Related post

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *